consommateurs chinois supermarché Walmart Chongqing chine

Le numéro un mondial de l’alimentation, l’américain Wal-Mart, a dû rappeler jeudi 2 janvier ses produits à base de viande « d’âne cinq épices » dans ses supers et hypermarchés de la province du Shandong sur la côte Est de la Chine. Des tests ADN ont en effet montré que le plat incriminé contenait du renard.

Après les lasagnes de cheval en France, voici donc le renard qui se fait plus fort que l’âne. La fable n’a pas du tout fait rire le client qui a fait réaliser les tests auprès du bureau de supervision gouvernemental du Commerce et de l’Industrie du Shandong dans l’est de la Chine. Selon l’agence Chine Nouvelle, un certain « monsieur Wang » aurait en effet acheté une grosse quantité d’âne et de bœuf « aux cinq épices », une préparation de viande typiquement chinoise.

L’agence ne dit pas si la viande était destinée à sa consommation personnelle, si le client est lui-même restaurateur, s’il travaille pour un concurrent ou s’il a d’autres motivations ? Toujours est-il que ce consommateur un peu spécial a trouvé que l’âne avait « un goût bizarre » et a donc fait procéder à des tests.

Ce n’est pas la première fois que du renard se retrouve dans les surgelés en Chine. Le renard est élevé pour sa fourrure, et sa viande vaut moins d’un yuan le kilo sur le marché (12 centimes d’euros) et certains industriels en profitent pour truffer leur préparation alimentaire à moindre coût. En mai dernier, du renard et du rat ont ainsi été retrouvés dans le pot de feu de mouton dans la région de Shanghaï.

Wal-Mart déjà épinglé

Ce n’est pas la première fois non plus que Wal-Mart se retrouve ainsi épinglé. Le groupe américain a dû présenter ses excuses ce jeudi, et s’est engagé à rembourser tous les clients qui ont acheté de « l’âne cinq épices ». Le produit a été retiré des rayons depuis le 23 décembre dernier, dans les supermarchés de Jinan, la capitale du Shandong.  Wallmart a ouvert une enquête et promet de donner des explications sur ce qui c’est passé.

En 2011, dix hypermarchés Wal-Mart ont été fermés provisoirement dans la métropole de Chongqing (sud-ouest) pour avoir vendu de la fausse viande de porc labélisée « bio ». La même année, la chaîne américaine a été condamnée à verser une amende pour avoir commercialisé du canard périmé.

abdoulaye ouattaraInsolite
Le numéro un mondial de l’alimentation, l'américain Wal-Mart, a dû rappeler jeudi 2 janvier ses produits à base de viande « d’âne cinq épices » dans ses supers et hypermarchés de la province du Shandong sur la côte Est de la Chine. Des tests ADN ont en effet montré...