L’insécurité au Mali reste le combat permanent des hommes du Général Salif Traoré. Le banditisme urbain continue à être démantelé avec promptitude par des forces de sécurité. Dans la nuit du 23 Janvier 2020, aux alentours de 21heures, deux individus sur une moto Djakarta, armés d’un pistolet automatique (PA) de fabrication artisanale améliorée, ont braqué un gardien à Sotuba-Village qu’ils ont dépossédé de son téléphone portable.

La victime ayant crié aux voleurs, s’est vu secouru par un passant qui a tenté de leur barrer la route. Dans leur panique, ils ont tiré sur lui au niveau des jambes avant de prendre la fuite. Ils ont abandonné leur moto, suite à la pression d’une foule dans les parages.

Ainsi, d’après nos sources, une équipe du 12ème arrondissement, sous la conduite du commissionnaire divisionnaire, Hamadou Ag ELMEHDI,
a interpellé un des assaillants qui répond au nom de Seydou Diarra, âgé de 27 ans. Il serait un réparateur de motos, domicilié à Badjambougou. Lors de son interpellation, il était en possession d’un PA de fabrication artisanale améliorée de calibre 9mm et de trois (03) téléphones portables, tous volés. Il détenait aussi une cartouche et une boule de cannabis. Quant à son compagnon, il est en encore dans la nature.

Les agents du commissariat du 12ème arrondissement ont également interpellé deux autres membres de cette bande qui auraient participé au vol de deux motos cette semaine à Badjambougou, en compagnie des braqueurs qui disposaient d’un téléphone portable également volé.

Ils ont avoué selon nos sources, avoir vendu les deux motos Djakarta à 40.000 et 20.000F à des receleurs à Bagadadji. L’homme blessé est admis à l’Hôpital du Mali et une enquête est ouverte. Les populations peuvent être rassurées avec des actes d’un tel dévouement. La police est au service des citoyens, mais elle est surtout là pour cueillir les résidus et les bandits qui troublent la quiétude.

Bravo au commissaire du 12ème arrondissement, le Commissaire Divisionnaire Hamadou Ag Elmehdi et à toute son équipe.

ABC

Figaro du Mali

MaliwebFaits diversInsolite
L’insécurité au Mali reste le combat permanent des hommes du Général Salif Traoré. Le banditisme urbain continue à être démantelé avec promptitude par des forces de sécurité. Dans la nuit du 23 Janvier 2020, aux alentours de 21heures, deux individus sur une moto Djakarta, armés d’un pistolet automatique (PA)...