«Une belle femme est souvent plus préoccupée par sa beauté que par son foyer». Le politicien et opérateur économique Jamille le Bittar a appris, à ces dépens, cette citation du poète marocain Tahar Ben Jelloun. Lui, qui brisé les vitres, hier, du véhicule du supposé amant de sa deuxième femme, la très ravissante Mme Bittar Ami Cissé.

La relation entre Jamille Bittar et son épouse bien-aimée qui lui a donné un enfant connait plus de haut que de bas ces derniers temps. La réconciliation entre les deux n’aura duré qu’un temps. Car, pas plus tard qu’hier, Jamille Bittar est parti casser la voiture d’un jeune qu’il soupçonne être l’amant de sa femme.

Jamille est parti casser la voiture d’un jeune en pensant que c’est l’amant d’Ami or la voiture appartenait à une autre personne. Ce n’est pas tout. L’homme politique semble perdre la raison car, il aurait déjà fait enfermer un autre jeune pour adultère. Ce dernier aussi dit «ne rien avoir avec la belle Ami».

Une chose est sûre : Jamille est convaincue sa femme lui est infidèle mais, il ne sait avec qui exactement. Aussi, Ami est partie plusieurs fois de domicile conjugal, mais elle est toujours revenue pour repartir de plus belle en demandant le divorce, à chaque fois.

Pourquoi une telle situation?

Des proches de la belle Ami reproche à Bittar sa jalousie maladive et lui reproche aussi d’être infidèle.

A suivre

Sourcedjeliba24

MaliwebFaits diversInsolite
«Une belle femme est souvent plus préoccupée par sa beauté que par son foyer». Le politicien et opérateur économique Jamille le Bittar a appris, à ces dépens, cette citation du poète marocain Tahar Ben Jelloun. Lui, qui brisé les vitres, hier, du véhicule du supposé amant de sa deuxième...