Plusieurs internautes maliens en veulent à DJ Arafat. L’on lui reproche d’avoir injurié Sidiki Diabaté et d’avoir manqué de respect à la mère de ce dernier.

didier-arafat-sidiki-toumani-diabate

Sidiki Diabaté la nouvelle révélation tradi-moderne malienne multiplie ses visites en Côte d’Ivoire, cette terre qui l’a désormais adoptée. Il était présent, il y a quelques jours sur les bords de la lagune Ebrié pour enregistrer un titre avec l’icône du Coupé-Décalé, Arafat DJ.

Le N°1 du coupé décalé a montré le bon lien de familiarité qui règne entre lui et l’artiste malien, aux travers de plusieurs vidéos. Dans l’une de ses vidéos DJ Arafat, Sidiki, et leurs amis étaient dans un restaurant en plein délire, l’ambiance était bon enfant.

  

Il ne fallait pas plus pour savoir que le Yorobo avait quelques gouttes d’alcool de trop dans le sang. D’ailleurs comme à son habitude il n’hésitait pas à lâcher quelques petites grossièretés qui semblaient amuser la compagnie. A la suite d’une blague lancée à l’adresse de Sidiki Diabaté, les deux artistes se sont mis à se poursuivre en rigolant. N’ayant pas pu rattraper son hôte, Arafat lui lancera « Toi tu veux me tchou non? mais c’est moi qui vais te tchou BAHB*ERE ». entendez « Toi tu veux m’avoir? mais c’est moi qui t’aurai ». Pour les internautes du mali, le dernier terme employé par le Yorobo est très outrageux et déplacé. Plusieurs n’ont pas hésité à exprimer leurs mécontentements sur les réseaux sociaux.

En effet « BAHB*ERE » en langue malinké (langue du mali) est une expression très déplacée car elle exprime une grossièreté à l’endroit de la mère de celui à qui elle est adressée. Ainsi donc, au mali, adresser une telle invective à quelqu’un, c’est porter atteinte à la dignité de sa mère.

Mais qu’en est il de cette expression en Côte d’Ivoire? En Côte d’Ivoire, où il existe également une ramification du peuple malinké, cette expression existe bel et bien et a originellement le même sens qu’au Mali. Mais du fait de l’emprunt de plusieurs termes malinké, dans l’argot ivoirien (Nouchi), certaines expressions perdent leurs sens originels.

Ainsi aujourd’hui à Abidjan dans le cercle de jeunes gens, « BAHB*ERE » se révèle beaucoup plus polysémique. Tout serait relatif au contexte dans lequel il est employé. Le plus souvent il pourrait traduire: « Conard », « enfoiré », « imbécile », « Salaud ».  

Vu le cadre des faits, il apparaît clairement qu’il n’était pas dans les intentions d’Arafat d’être méchant envers  l’adepte de la Kora avec qui il semble bien s’entendre.

Vu l’indignation suscitée chez les internautes maliens, DJ Arafat ne s’est pas fait prier pour adresser,sur sa page Facebook, des excuses.

« Sidiki est mon frère et mille excuses à tout le Mali pour mes mots déplacés dans une vidéo de moi et Sidiki en plein dégammage. C’était juste une manière de s’amuser entre frères, désolé si certaines personnes au Mali l’ont mal pris. Bonne soirée » a posté le DJ ivoirien

arafat sidiki

Espérons que cet incident soit vite résolu.

 

Source : afrikmag

MALIACTUInsoliteVideo
Plusieurs internautes maliens en veulent à DJ Arafat. L’on lui reproche d’avoir injurié Sidiki Diabaté et d’avoir manqué de respect à la mère de ce dernier. Sidiki Diabaté la nouvelle révélation tradi-moderne malienne multiplie ses visites en Côte d’Ivoire, cette terre qui l’a désormais adoptée. Il était présent, il y...