Le corps sans vie d’un malade mental a été retrouvé, le mercredi 24 juillet 2019, au marché de Fana. Un crime qui s’ajoute à 4 autres en moins de deux ans.

La ville de Fana continue à faire peur à la population et au pays tout entier. A 120 km de Bamako, sur la RN6, Fana est un axe central, puisqu’il faut passer par là pour aller à l’intérieur du Mali. Un malade mental a été la cible de “renégats” qui sont à leur cinquième victime en deux années. Surnommé “béret rouge”, le malade mental a été retrouvé mort au marché où il avait pris ses quartiers depuis quelques années. Sa tête reposait à côté du reste de son corps. La population de Fana était abasourdie et stupéfaite face à ce 5e drame survenu dans la Commune du Gnéniéka, dans son chef-lieu de commune qu’est Fana.

6ème Arrondissement (Bamako)

Les assassins du gynécologue Dr Brehima Ongoïba aux arrêts

Dans la nuit du 20 au 21 juillet dernier, les éléments du 6ème arrondissement, (District de Bamako) appuyés par ceux de la Brigade anti criminalité (BAC) ont procédé à l’interpellation de Drissa Coumaré  (assassin présumé du Dr Oingoïba) et Mamoutou Traoré  (complice supposé) chauffeur de Sotrama le jour et  cambrioleur la nuit.

Les  éléments du 6ème arrondissement ont pu démanteler le réseau de ces malfaiteurs qui semaient la terreur en commune I et un peu partout dans le District de Bamako.

En effet, c’est le même groupe de malfrats qui auraient  assassiné le sieur Sidiki Sanogo (15 juillet 2019 aux environs de 5h du matin), Amadomo Dolo, un employé de commerce à Sikoroni (le 29 juin 2019 dans la soirée), et  Docteur Brahima Ongoiba gynécologue obstétricien, enseignant à la Faculté de Médecine (FMPOS) dans la nuit du 26 juin 2019 aux environs de 4h du matin. C’était au domicile de la victime à Banconi-Razel.

Affrontements meurtriers entre éléments de la CMA et de la Plateforme

Bilan : 8 morts

La frontière entre le Mali et la Mauritanie a été le théatre de sanglants affrontements entre les éléments de la CMA et de la Plateforme, deux groupes armés pourtant signataires de l’accord de paix issu du processus d’Alger.

Ces affrontements qui ont eu lieu il y a quelques jours se sont soldés par la mort d’au moins huit personnes.

Source: Le 26 Mars

MaliwebFaits diversInsolite
Le corps sans vie d’un malade mental a été retrouvé, le mercredi 24 juillet 2019, au marché de Fana. Un crime qui s’ajoute à 4 autres en moins de deux ans. La ville de Fana continue à faire peur à la population et au pays tout entier. A 120 km...