M. Dougnon, « marabout et pêcheur » selon ses propres termes, a une bien curieuse façon de pêcher.

feticheur marabout diable chitane guerrisseur chasseur doson vaudou sorcellerie magie noire

En effet, tous les après-midi, il prend sa pirogue à Djikoroni-Para et se dirige vers Sébéninkoro. Et là, au lieu de jeter ses filets au fleuve comme tout bon pêcheur, M. Dougnon attend paisiblement le coucher du soleil sous un manguier.

Avant de s’en aller, il retire toutes les lignes jetées dans le fleuve par les autres pêcheurs et récupère ainsi leurs prises, avant de rejoindre tranquillement Djikoroni Para.

Manque de pot pour notre marabout pêcheur, il a été pris la « main dans l’eau », le 8 avril dernier vers 19 heures, par S. Coulibaly un pêcheur ordinaire qui venait jeter dans le fleuve des noix de colas afin de circonscrire le « mauvais sort ». Parce que, depuis quelques temps,  à l’instar des autres il ne pêche plus assez de poissons. C’était sur conseil d’un charlatan qui soutenait que les filets des pêcheurs étaient « vidés » par un Djin. Mais, le Djin n’était autre que le partisan du moindre effort, le sieur  Dougnon « marabout pêcheur ». Sous le coup de la colère, S. Coulibaly n’hésita pas à lui assener un formidable coup de bâton à la nuque.

Le voleur s’effondra évanoui, avant d’être  solidement attaché  (par S. Coulibaly) comme un fagot jusqu’au petit matin. C’était pour attendre l’arrivée de tous les pêcheurs régulièrement victimes de vol de poissons.

Comme punition, il a été décidé de faire travailler « normalement » le pêcheur, voleur mais la moitié de ses prises sera vendue quotidiennement pour dédommager ses victimes. Une ‘’sentence’’ vraiment clémente.

Boubacar Sankaré

26 Mars

MaliwebInsolite
M. Dougnon, « marabout et pêcheur » selon ses propres termes, a une bien curieuse façon de pêcher. En effet, tous les après-midi, il prend sa pirogue à Djikoroni-Para et se dirige vers Sébéninkoro. Et là, au lieu de jeter ses filets au fleuve comme tout bon pêcheur, M. Dougnon attend paisiblement...