Samedi, à l’Hippodrome vers la « Rue Princesse », un feu a ravagé tout un appartement avant d’être maitrisé par les femmes du quartier et éteint par l’équipe de sapeurs-pompiers du lieutenant Aliou Diakité.

 Aux environs de 14h, au 1er étage d’une grande maison à l’Hippodrome, un grand feu a fait ravage. Une fumée impressionnante a alerté tout le voisinage. Des jeunes, des femmes et même des enfants se sont précipités. Au moment où les hommes étaient arrêtés à chercher le numéro des sapeurs-pompiers, un groupe de femmes a décidé de passer à l’action par des moyens de bord.

Elles se donnèrent les mains, remplirent tous récipients qui tombaient sous leurs mains et les versaient à l’intérieur de l’appartement enflammé. Du coup des hommes se joignirent à elles. Des cries par ici et par-là, de l’eau ! De l’eau ! Le petit groupe d’hommes aidé par les femmes qui puisaient et transportaient l’eau jusqu’au 1er étage, ont pu empêcher le feu de se propager. Ils avaient pris le soin de couper toute l’électricité. Avant l’arrivée des sapeurs-pompiers.

Les sapeurs déjà alertés et étaient en route. Une vingtaine de minutes environ après l’alerte, le lieutenant Aliou Diakité et son équipe ont été sur place. Ils ont fait évacuer les lieux et ont éteint le reste du feu.

Au constat, aucune perte en vie humaine mais un dégât matériel important. Le contenu de tout un appartement parti en fumée. Les soldats du feu sous l’égide du lieutenant Aliou Diakité ont été vivement salués par la population.

Certaines des femmes qui ont fait éviter le drame, étaient en état de grossesse très avancée.

Koureichy Cissé

Source: Mali Tribune

MaliwebFaits diversInsolite
Samedi, à l’Hippodrome vers la « Rue Princesse », un feu a ravagé tout un appartement avant d’être maitrisé par les femmes du quartier et éteint par l’équipe de sapeurs-pompiers du lieutenant Aliou Diakité.  Aux environs de 14h, au 1er étage d’une grande maison à l’Hippodrome, un grand feu a fait ravage....