Malgré des contestations bien nourries de la part du voisinage, une station du géant pétrolier ‘‘Yara Oil’’ est en chantier au quartier Kalaban-Coura et va bientôt servir ses premières gouttes mettant sans doute en danger la sécurité de nombreuses personnes. Nous y avons été.

C’est au rond-point  dit ‘‘Noumoukè Ka Paki’’ au quartier Kalaban-Coura en commune V, sur la route de l’aéroport, que se trouve cette  future station d’essence ‘‘Yara Oil’’ . Entre la future station et le premier immeuble (la famille  Samassa)  à elle contigu se trouve une distance de zéro mètre : ‘‘Nous disons non à l’installation anarchique des stations d’essence contiguës à nos maisons et demandons l’arrêt immédiat des travaux’’. Peut-on lire sur une banderole affichée en haut du chantier  au mur de l’étage de ladite  famille Samassa

La banderole au mur de l’immeuble, elle y est depuis le début du chantier

La famille Samassa  n’est pas  la seule  à protester. Une pétition signée en février 2020  et portant un total net de 330 empruntes, conteste l’installation de la station  et estime que toutes les règles et conditions ont été violées en la matière.

La sécurité du chantier est assurée par des policiers qui y montent la garde 24H/24H pour dissuader la population qui avait multiplié les manifestions dans les rues menaçant de déloger les installations.

De son côté et par voie médiatique, le patron du groupe  Yara Oil, Mamadou Yaranangoré,   s’inquiète très  peu.  L’hebdomadaire ‘‘La Révélation’’ dans sa livraison du vendredi 3 Avril 2020, indique que  Mamadou Yaranangoré a acquis la parcelle de la  future station en mai 2019 et la transformer ensuite à une parcelle commerciale 4 mois plus tard en septembre. Ce, explique le même canard, avec la bénédiction de l’autorité communale et des notabilités et en  présence des huissiers. Est-ce vrai ?

Nos sources ne démentent pas l’information, mais indiquent que les notabilités avec  qui le patron de Yara Oil s’est entretenu, n’habitent pas dans le secteur. Concernant l’autorisation de la mairie pour en faire un usage commercial de la parcelle, une  source nous apprend  que plus de 30 conseillers à la mairie de la commune V étaient opposés à la décision et l’on  se demande encore a savoir comment  Mamadou Yaranangoré pu avoir l’autorisation.

Aussi une menace pour les cortèges présidentiel et diplomatique

Outre la contestation légitime des populations voisines qui semble être vaine, selon d’autres observateurs, cette future station  sur la route de l’aéroport, constitue une vraie menace pour les usagers de la route avec au premier plan  les cortèges présidentiel  et diplomatique  qui passent obligatoirement par-là : ‘‘Je ne parle des cris de la population, pensez-vous qu’un cortège sérieux peut passer à côté de cette station qui veut monter sur le goudron’’, s’interroge un habitant de la zone. Selon notre interlocuteur, une installation de ce type hors norme est d’ailleurs n’est pas une bonne image pour l’Etat du Mali.

Source: 223infos.net

MaliwebInsolitemaliweb
Malgré des contestations bien nourries de la part du voisinage, une station du géant pétrolier ‘‘Yara Oil’’ est en chantier au quartier Kalaban-Coura et va bientôt servir ses premières gouttes mettant sans doute en danger la sécurité de nombreuses personnes. Nous y avons été. C’est au rond-point  dit ‘‘Noumoukè Ka...