Les chasseurs dozos et les groupes d’autodéfense retournent à l’essentiel, la paix. La paix est un processus qui consiste à acquérir des valeurs, la connaissance et à développer des attitudes, compétences, et comportements pour vivre en symbiose, en harmonie avec soi -même, avec les autres et même avec l’environnement naturel.

 

La paix est donc en même temps un état d’esprit intérieur résultant d’une harmonie personnelle, un état d’harmonie sociale résultant d’une aptitude à la solution pacifique des conflits. Au centre du Pays, notamment à Mopti et Ségou, ces derniers jours ont été marqués par la signature de deux accords de paix qui annoncent la fin du conflit inter communautaire au centre du Mali.

La construction de la paix active nécessite un certain nombre de qualité telles que : la tolérance, l’écoute, la communication, la coopération, la prise en compte du genre et de l’urgence dans les situations de crise, la pensée critique, la responsabilité sociale mais aussi et surtout la solidarité (solidarité familiale, solidarité du groupe d’âge, solidarité inter et intracommunautaire).

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 5 AOÛT 2019

Par Mahamane TOURE

MaliwebInsoliteSociété
Les chasseurs dozos et les groupes d’autodéfense retournent à l’essentiel, la paix. La paix est un processus qui consiste à acquérir des valeurs, la connaissance et à développer des attitudes, compétences, et comportements pour vivre en symbiose, en harmonie avec soi -même, avec les autres et même avec l’environnement...