Un réseau de voleurs de batteries sur les installations électriques des logements sociaux de Kolondièba a été mis hors d’état de nuire par les limiers du Commissaire Divisionnaire,  Isaac Théra dans la nuit du 18 au 19 juin dernier. Par leurs noms initiaux, il s’agit de ‘’D.S’’ âgé de 27 ans, ‘’M.Y’’ âgé de 19 ans et ‘’S.K’’ âgé de 27 ans, ces derniers ont été arrêtés pour vol  de  58 batteries électriques  des logements sociaux.  

Dans le cadre de sa mission régalienne, l’équipe de brigade de recherche du commissariat de police de Kolondiéba a intercepté un individu de comportement douteux dans la nuit 18 au 19 juin 2020. C’était le sieur ‘’ D.S’’.  Il avait en sa possession une batterie, un convertisseur et un régulateur.  Interpellé et interrogé, les réponses de ‘’ D.S’’ ont été très vagues et très ambiguës. Comme tout bon agent de police, l’équipe de la brigade de recherche, a fouillé davantage, histoire de ne laisser aucune place au flou.

Suite à des techniques appropriées d’investigations, il s’est avéré que ces  batteries provenaient des logements sociaux non habités de Kolondiéba. Une chose était d’établir l’acte de vol de monsieur ‘’ D.S’’ , une autre était  de lever le voile sur ses complices.

Une fois de plus, le professionnalisme des hommes du commissaire   Issac Thera,  a été la pièce maitresse pour cette découverte. Après la mise en place d’une stratégie de recherche infaillible, l’équipe  a finalement mis les grappins sur les autres.  Ce sont ‘’ M.Y’’ et ‘’ S.K’’ tous domiciliés à Kolondiéba.

Ayant été mis à cette évidence, l’équipe a procédé à une perquisition dans les domiciles de ces intéressés. La piste était toute bonne.  Car, quatre autres batteries ont été saisies sur les cinquante-huit volées

Pour rappel,  comme  pour tous  les autres logements sociaux, ceux du cercle de Kolondièba sont autant esseulés des habitations et non reliés au réseau public de distribution d’électricités.

En effet, chaque appartement est équipé d’un kit de panneau solaire, couplé à deux batteries. Sur les cinquante logements sociaux construits en 2017, vingt-neuf ont subi ces derniers temps une importante dérobade  de batteries, convertisseurs et régulateurs.

Certaines indiscrétions soutiennent que le retard dû à  l’attribution de ces logements sociaux est le vol des panneaux électriques.

Pour répondre à leurs actes, les présumés voleurs ‘’ D.S’’, ‘’M.Y’’ et ‘’S.K’’ ont été déférés devant le Juge de Paix à Compétence Etendue de Kolondièba et ensuite placés sous mandat de dépôt.

Par Mariam SISSOKO 

Source: Journal le Sursaut-Mali

MaliwebFaits diversInsolite
Un réseau de voleurs de batteries sur les installations électriques des logements sociaux de Kolondièba a été mis hors d’état de nuire par les limiers du Commissaire Divisionnaire,  Isaac Théra dans la nuit du 18 au 19 juin dernier. Par leurs noms initiaux, il s’agit de ‘’D.S’’ âgé de...