Le Mali est le pays de toutes les possibilités. Placé sous mandat de dépôt pour «  corruption, atteinte aux biens publics par faux et usage de faux » quand il était sous-préfet de Kati, Arouna Diarra, puisque c’est lui dont il s’agit, est sorti de prison avec une promotion : il a été confirmé Préfet de Kati. « Chassé le surnaturel, il revient au galop ». Le sieur Diarra a renoué avec sa pratique : la spéculation foncière.

Le mercredi 03 novembre 2021, il a dépêché une équipe à Kouralé (dans la commune Kalabancoro) pour faire un lotissement et une réhabilitation frauduleuse. Composée par Adama Sanogo de l’Institut des géomètres du Mali(IGM), Boubacar Traoré du Génie rural, M. Koné de l’Urbanisme, Daouda Ouologuem des Domaines, l’équipe venue de la Préfecture de Kati, dans la voiture du Préfet Diarra, n’avait ni ordre de mission ni décision. C’est pourquoi la population de Kouralé, très remontée, les a chassés.

Venant de la part du nouveau Préfet de Kati, Arouna Diarra, plus rien n’étonne. Véritable spéculateur foncier devant l’éternel, il semble être à la tête d’une véritable mafia qui ne fait que déposséder des pauvres de leurs terres. Rappelons qu’il a été récemment interpellé et écroulé en compagnie du maire de Baguinéba et autres complices par le Pôle économique et placés sous mandat de dépôt, à la Maison centrale d’arrêt de Bamako. Le montant incriminé s’élèverait à près de 200 millions FCFA.

Tientigui

Source: Le Démocrate- Mali

MaliwebFaits diversFaits divers maliensInsoliteInsolite mali
Le Mali est le pays de toutes les possibilités. Placé sous mandat de dépôt pour «  corruption, atteinte aux biens publics par faux et usage de faux » quand il était sous-préfet de Kati, Arouna Diarra, puisque c’est lui dont il s’agit, est sorti de prison avec une promotion : il...