A Kita, les habitants de Bankassi qui s’acheminaient vers la foire de Môrômôrô, un village voisin, ont été victimes d’un braquage, le mardi 5 janvier 2021, aux environs de 9h du matin par six (6) individus lourdement armés. Parmi eux, cinq (5) ont été, au lendemain mercredi, arrêtés par la population de Madina, un village sis dans le cercle de Kita.

Sur les six (6) individus qui avaient coupé la route aux petits commerçants et habitants qui partaient à la foire de Môrômôrô, cinq (5) ont pu être arrêtés par la population de Madina, un village sis dans le cercle de Kita, confie une personne sur place. « Comme d’habitude, les gens quittent les différentes localités pour se rendre à la foire de Môrômôrô, un village voisin. Parmi eux, il y en a qui font du commerce, l’élevage, mais nombreux sont ceux qui sont des agriculteurs, donc des gens qui n’ont pas de moyens », nous explique notre source. D’après elle, la scène s’est déroulée courant mardi 5 janvier, aux environs de 9 heures du matin. «Le braquage a eu lieu entre Bankassi et Môrômôrô, deux villages voisins qui se trouvent dans le cercle de Kita. Au nombre de six (6), les braqueurs s’étaient précisément positionnés au niveau du village de Kôkolon. Ils étaient lourdement armés. Ils portaient des tenues militaires et des masques noirs pour cacher les visages », ajoute la même source.

D’après elle, certains des petits commerçants qui, d’habitude, fréquentaient ce chemin menant à la foire de Môrômôrô ont été arrêtés par les braqueurs, avant la confiscation de leurs biens. « En vérité, explique un habitant du lieu, la cible des braqueurs était un peul éleveur riche qui passe aussi par cette voie pour la foire de Môrômôrô. Ce dernier fait le commerce des bœufs. Après avoir quitté le village de Kôkolon, l’éleveur en question qui était en partance pour Bankassi, puis Môrômôrô, a été alors braqué au cours de son chemin par ces individus armés. Ils lui ont soustrait 11 millions F CFA », explique-t-on.  A travers un commerçant échappé aux braqueurs et poursuivi en vain dans la nature, les habitants de Bankassi ont été alertés. Mais ceux-ci sont malheureusement venus trouver que les braqueurs avaient disparu, a ajouté notre source. Cet homme victime de la perte de 11 millions est connu de tous.

Les gens lui confient leur argent à garder. Il est le président d’une association peule dans la localité, rapporte-t-elle, précisant que la victime souhaite à ce que les médias taisent, pour sa sécurité dans la zone, le nom. Aucune personne n’a été quand même blessée, mais nous trouvons déplorable que ces individus aient commis ce fait forfaitaire et disparaitre dans la nature sans qu’aucun d’entre eux ne soit alpagué ni par les gendarmes ni par les policiers ici présents, s’indignait la source. Le malheur, a-t-elle dit, c’est qu’une enquête n’avait été ouverte par les agents. Il a fallu l’implication de la population de Madina pour l’arrestation de ces individus aux environs de 20h.Un d’entre eux (braqueurs) est toujours en fuite.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays- MALI

MaliwebInsolite
A Kita, les habitants de Bankassi qui s’acheminaient vers la foire de Môrômôrô, un village voisin, ont été victimes d’un braquage, le mardi 5 janvier 2021, aux environs de 9h du matin par six (6) individus lourdement armés. Parmi eux, cinq (5) ont été, au lendemain mercredi, arrêtés par...