Les faits se passent à Bamako au Mali, lorsqu’un créancier porte plainte contre son débiteur à la police de l’arrondissement 3 de Bamako.

M. Fofana aurait acheté à crédit à M. Niangado du poivre d’une valeur de 3 millions de FCFA et aurait versé un acompte de 500.000 FCFA.

Selon la presse locale, les choses se compliquent lorsque M. Fofana refuse de prêter ses documents administratifs à M. Niangado  pour  qu’il postule à un marché public. Mécontentent ce dernier lui somme de solder son crédit sur le champ. Ne s’etant pas exécuté, M.Niangola à saisit la police du 3ème arrondissement qui a  mis à sa disposition des agents pour aller apprehender Fofana.

Le vendredi 16 février 2018, lorque M.Niangado accompagné des policiers est arrivé chez M. Fofana seule la fille de ménage et l’enfant de ce dernier étaient présents. Les policiers repartent avec l’enfant. De retour de la ville Madame Fofana se rend au commissariat de police et elle est placé en garde à vue et libérée le soir avec l’enfant sur l’ordre du parquet du tribunal de la commune 2 de Bamako.

Le même soir vers 19h M. Fofana est interpellé et gardé à vue au commissariat du 3è arrondissement de Bamako.

Fariska Barsan

infowakat.net

MaliwebInsolite
Les faits se passent à Bamako au Mali, lorsqu’un créancier porte plainte contre son débiteur à la police de l’arrondissement 3 de Bamako. M. Fofana aurait acheté à crédit à M. Niangado du poivre d’une valeur de 3 millions de FCFA et aurait versé un acompte de 500.000 FCFA. Selon la...