Le mercredi dernier (30 novembre 2016), jour de l’ouverture du procès Sanogo et autres, des troufions, ont perturbé la circulation à Sébénicoro entre 16 heures et 17 heures, pour soi-disant exiger la libération du capitaine général. Comme quoi, la discipline reste  encore à restaurer  au sein des forces armées et de sécurité !

general-amadou-haya-sanogo-proces-cour-assises

*********

En Commune II du district de Bamako, au centre de vote de l’école de Médina Coura, aux communales du 20 novembre deux bureaux illégaux (n°36 et 37) avait été ajoutés avec des listes d’électeurs SVP ! Une grande dame de l’ADEMA/PASJ ayant découvert la supercherie est venue tout simplement sceller ces bureaux. Ce qui a provoqué des échanges orduriers entre la dame et  les supposés commanditaires de l’ouverture de ces bureaux qui sont pourtant des honorables !

*****

Au forum d’Alger (03 au 05 décembre 2016), il a été révélé que d’après un journal économique allemand, chaque année le trésor français engrange 500 milliards de francs CFA de bénéfice grâce au pays de la zone CFA.

 La Rédaction

Source : Delta News

MALIACTUInsoliteSociété
Le mercredi dernier (30 novembre 2016), jour de l’ouverture du procès Sanogo et autres, des troufions, ont perturbé la circulation à Sébénicoro entre 16 heures et 17 heures, pour soi-disant exiger la libération du capitaine général. Comme quoi, la discipline reste  encore à restaurer  au sein des forces armées...