À la Faculté de Droit Public de l’Université de Bamako, la rentrée universitaire prévue ce lundi 23 mai 2022, s’est déroulée sur fond de violence. Des témoins font état de coups de feu entendus aux environs de 8 heures dans l’enceinte de l’ex ENA qui abrite cette faculté. Pour cause, la mise en place des responsables de classe et du bureau de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM).

Selon les témoins de la scène, la situation a dégénéré lors de la désignation des responsables de classes. Nul n’est sans savoir que pour la mise en du bureau du comité AEEM, c’est le candidat qui dispose du plus grand nombre de responsables de classes qui prend les rênes avec les privilèges inhérents au poste.

Aucun bilan n’est pour l’heure à déplorer. Une enquête serait ouverte pour identifier les auteurs de ces coups de feu ; lesquels auteurs avaient visiblement seulement l’intention d’empêcher la mise en place du bureau AEEM.

ANDROUICHA

MaliwebEducation malienneInsoliteInsolite mali
À la Faculté de Droit Public de l’Université de Bamako, la rentrée universitaire prévue ce lundi 23 mai 2022, s’est déroulée sur fond de violence. Des témoins font état de coups de feu entendus aux environs de 8 heures dans l’enceinte de l’ex ENA qui abrite cette faculté. Pour...