Le bar “Devil’s Place”, inscrit dans le Guinness Book des records mondiaux pour sa collection sans équivalent de whiskies, a vendu du “faux whisky” à un de ses clients.

bar restaurant alcool beer whisky

L’endroit réputé est situé dans un hôtel de la station de sports d’hiver suisse ultra-chic de Saint-Moritz.

Il a vendu à un chinois un verre de whisky de deux centilitres à 8.500 euros, un prix exorbitant qui avait attiré l’attention et pousser les critiques à s’interroger sur l’authenticité des bouteilles.

Une expertise réalisée par un laboratoire spécialisé, a révélé que la boisson dégustée par le client, était en fait un whisky conçu entre 1970 et 1972, soit près d’un siècle plus tard que la date prétendue.

Le bar “Devil’s Place” propose ainsi quelque 2.500 sortes de whiskies à ses clients et dont les prix vont de six à 8.500 euros pour une dose de deux centilitres.

Le directeur de l’établissement, Sandro Bernasconi, a fait le voyage jusqu’à Pékin afin de rembourser le client floué.

La fausse bouteille avait été achetée il y a 25 ans à un prix à cinq chiffres par le père de Sandro Bernasconi qui dirigeait l’hôtel avant lui.

Le directeur de l’établissement a déclaré qu’il n’avait jamais douté que la bouteille était originale.

BBC

MaliwebInsolite
Le bar 'Devil's Place', inscrit dans le Guinness Book des records mondiaux pour sa collection sans équivalent de whiskies, a vendu du 'faux whisky' à un de ses clients. L'endroit réputé est situé dans un hôtel de la station de sports d'hiver suisse ultra-chic de Saint-Moritz. Il a vendu à un...