Une enseignante australienne connue sous le nom de Belinda STUCKEY (voir photo)  cherche désespérément son mec mortel après avoir  rompu avec son ex.  Elle a vécu 4 ans dans une relation amoureuse ennuyeuse  avec son ex-homme.  Après la rupture, elle a décidé cette fois-ci de se trouver le mec idéal. Sauf que l’idéal n’existe qu’en théorie.

Pour égaliser son rêve, cette femme de 32 ans mène sa bataille sur le web. Elle s’est inscrite sur des sites de rencontre dont eHarmony, le site de rencontre le plus populaire de l’Australie. Et tout d’un coup son profil est devenu plus populaire. Elle est devenue l’une des personnes les plus contactées et elle a reçu environ 5000 demandes de rencontre en deux ans.

Avec un emploi du temps trop chargé, Belinda reçoit environ deux mecs par semaine. Et en l’espace de deux ans, elle a rencontré environ 130 personnes sans pour autant trouver son homme de rêve.

Dans une interview accordée au journal Daily Mail, elle raconte : « Si je suis si populaire, alors pourquoi suis-je toujours célibataire? Dans mon profil, j’ai bien décrit l’homme que je cherche. Si on ne se sent pas  à la hauteur, pourquoi me fixer un rendez-vous ?  C’est très important pour moi, il faut que je trouve un partenaire. Je ne suis pas désespérée, je sais que mon homme idéal se trouve parmi les  5000 hommes qui m’ont envoyé les demandes de rencontre. »

MaliwebInsolite
Une enseignante australienne connue sous le nom de Belinda STUCKEY (voir photo)  cherche désespérément son mec mortel après avoir  rompu avec son ex.  Elle a vécu 4 ans dans une relation amoureuse ennuyeuse  avec son ex-homme.  Après la rupture, elle a décidé cette fois-ci de se trouver le mec...