Il y a plein de choses à faire pour rester jeune, ou en tout cas ne pas vieillir trop vite. Mais l’entreprise américaine Ambrosia propose de se faire transfuser du sang de jeune adolescent pour “inverser l’âge des cellules”. Glauque.

medecin hopital chirurgie laboratoire opertion

Vieillir, c’est pour les pauvres. Et se repaître de la vitalité des jeunes dans l’espoir scientifiquement et éthiquement discutable de vivre pour toujours ? Ça, mes amis, c’est pour l’élite.

Et si cela signifie vider des adolescents de leur sang au profit des personnes âgées, qu’il en soit ainsi. Nous vivons dans un monde moderne, et l’entreprise Ambrosia LLC (pas dirigée par des vampires, on a vérifié) est là pour aider ses clients riches et privilégiés à conquérir l’éternité, une poche de sang à la fois.

L’entreprise californienne avait déjà fait les gros titres en 2016, quand le techno-libertaire Peter Thiel avait montré de l’intérêt pour cette nouvelle start-up. Et nouvelle actualité en juin 2017, car le fondateur d’Ambrosia Jesse Karmazin a donné une conférence à la Code Conference 2017.

Lutter contre la mort, le combat de la Silicon Valley

“L’étude de l’allongement de la vie est une obsession tendance dans la Silicon Valley”, peut-on lire dans la description de son intervention. “On commence donc à voir apparaître des start-up comme Ambrosia, qui étudie le sang et ses composants, et offre des traitements par transfusions qui inversent l’âge des cellules.”

Selon CNBC, le PDG d’Ambrosia tient à faire valoir la qualité des offres de son entreprise – soulignant qu’il a déjà plus de 100 clients enregistrés pour une future transfusion de plasma, pour la modique somme de 8 000 dollars.

Ce plasma vient d’adolescents et de jeunes adultes, âgés maximum de 25 ans. Cela assure à Ambrosia que seul le sang le plus frais leur parvient. Et pour les clients ? Il faut avoir 35 ans minimum, mais Jesse Karmazin confirme que la plupart sont proches de la retraite.

Notons au passage cet épisode de la série d’HBO “Silicon Valley”, dans lequel le personnage Gabin Belson reçoit, pendant un rendez-vous professionnel, une transfusion de sang d’un jeune homme. Et oui, l’épisode s’appelle donc “The Blood Boy”.

En recevant ce sang de personne jeune, les clients misent sur une discipline scientifique peu connue appelée la parabiose. Étudiée majoritairement chez les souris (et quelques rares essais humains), elle explore la possibilité que le sang jeune transfusé chez une personne âgée puisse inverser les symptômes du vieillissement.

Mashable a contacté Ambrosia LLC pour savoir si Jesse Karmazin avait lui-même bénéficié du service de son entreprise, mais nous n’avons pas encore eu de réponse.

Le PDG a tout de même été d’une grande prudence lors de sa présentation à la Code Conference, et il n’a pas prétendu que la procédure de transfusion interrompait le processus de vieillissement. Il préfère, il l’a dit lui-même, étudier si cette opération peut inverser simplement les symptômes liés à l’âge.

Mais à 8 000 dollars la transfusion, difficile de croire que ses clients signent un chèque pour l’avancée d’une médecine ultramoderne. Non, ils sont venus pour du sang de jeune – et c’est avec ça qu’ils repartent.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

MaliwebInsolite
Il y a plein de choses à faire pour rester jeune, ou en tout cas ne pas vieillir trop vite. Mais l'entreprise américaine Ambrosia propose de se faire transfuser du sang de jeune adolescent pour 'inverser l'âge des cellules'. Glauque. Vieillir, c'est pour les pauvres. Et se repaître de la...