La tragique nouvelle, comme une trainée de poudre, a envahi la ville de Zégoua après la découverte du corps du jeune homme, fin semaine passée, dans un puits à la périphérie sur la route de Fanidiama. Le corps découvert, après 11 jours de la disparition de l’enfant, était complètement décomposé. Donc, le puits a finalement servi de tombe pour le cadavre.

effondrement puits orpaillage mine mort tuerie

image d’illustration

Répondant au nom de Daouda Coulibaly, le jeune homme comme d’habitude était en pâturage.  Ce jour, il rencontra un certain Lassina Diabaté dans une rizière. Ce dernier fait comprendre au jeune homme qu’il est à la recherche de ses animaux et sollicita l’aide de Daouda Coulibaly. La demande, c’était de lui aider à la recherche de son  bétail. Au même moment, Monsieur Diabaté arriva à convaincre le jeune Coulibaly à lui laisser une de ses vaches qu’il allait l’attacher. Au regard de son jeune âge, le jeune homme n’a pas pu dissimuler le complot. Diabaté lui commissionna et à son retour, ce dernier et la bête ne sont plus là.

Diabaté s’est directement dirigé vers des acheteurs. Ces derniers ayant reconnu le propriétaire de la vache, à travers la marque sur la bête, ont hésité. Ils demandèrent à Monsieur Diabaté d’amener un témoin. Quand il est parti, séance tenante, les acheteurs ont appelé le propriétaire qui une fois  arrivé sur le lieu confirme que la vache lui appartient. Ainsi, Monsieur Diabaté de retour a été arrêté et conduit à la police de Zégoua.

Au même moment, un évènement tragique s’était passé. Il s’agit du jeune Coulibaly. Quand ce jour il est rentré à la maison avec les animaux, selon des témoins, il est ressorti pour aller chercher la bête disparue. Dès cet instant, aucune trace. 11 jours après sa disparition,  le corps fut retrouvé dans un puits hors de la ville dans un état de décomposition très avancé.

La police a donc ouvert une enquête et le premier interpellé, le voleur de vache, a ouvert la liste des suspects de cet assassinat lâche.

Il y a quelques années, un tel évènement tragique s’était déroulé dans la même ville. Il s’agit de l’assassinat du Secrétaire général de la mairie de la commune rurale de Zégoua. Et son corps aussi avait été retrouvé dans un puits dans le même périmètre que celui du jeune assassiné, Daouda Coulibaly.

Boubacar Yalkoué

MALIACTUInsolite
La tragique nouvelle, comme une trainée de poudre, a envahi la ville de Zégoua après la découverte du corps du jeune homme, fin semaine passée, dans un puits à la périphérie sur la route de Fanidiama. Le corps découvert, après 11 jours de la disparition de l’enfant, était complètement...