Le président américain Donald Trump et son épouse Mélanie rencontreront la famille royale d’Angleterre les 3, 4 et 5 juin 2019.

C’est leur deuxième visite officielle et comme pour la première fois, Meghan Markle ne sera pas encore de la partie. Depuis son arrivée à la cour royale, Meghan Markle évite coûte que coûte de croiser le chemin de Donald Trump.

Et si son congé de maternité est un prétexte qui tombe à point nommé, les raisons de son action envers le président américain sont d’ordre personnelles.

La nouvelle maman s’était déjà exprimée ouvertement contre Donald Trump lors de la campagne présidentielle américaine et refuserait catégoriquement d’échanger avec lui d’après un expert royal britannique du Sun.

Cette fois-ci le président Trump et son épouse doivent bien réviser le protocole britannique. Sa dernière visite a laissé une note salée à la cour.

Trump avait enchaîné les faux pas oubliant tout d’abord de s’incliner devant la Reine, avant de lui emboîter le pas, la laissant derrière lui.

Un véritable affront. Cet enchaînement de maladresses a ainsi été qualifié d’”inadapté” par les journalistes présents sur place.

Emeraude ASSAH

Source : Afrikmag

MaliwebInternational
Le président américain Donald Trump et son épouse Mélanie rencontreront la famille royale d’Angleterre les 3, 4 et 5 juin 2019. C’est leur deuxième visite officielle et comme pour la première fois, Meghan Markle ne sera pas encore de la partie. Depuis son arrivée à la cour royale, Meghan Markle...