Le partage des données des utilisateurs de WhatsApp avec les entités de Facebook n’aura finalement pas lieu le 08 février. Face au tollé sur le partage des données et la fuite des abonnés sur d’autres plateformes, WhatsApp annonce sa décision de repousser la date de cette modification.

 

L’application de messagerie a annoncé ce vendredi 15 janvier, repousser de trois mois le changement de ses conditions d’utilisation après les craintes exprimées par de nombreux utilisateurs de voir le service de messagerie mobile partager des données confidentielles avec sa maison mère, Facebook. «Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions», a indiqué l’entreprise dans un article de blog.

Ce changement concernait la vente de services aux entreprises souhaitant accéder à WhatsApp pour échanger avec les utilisateurs de la messagerie. En effet, les utilisateurs de la plateforme devraient livrer certaines données à la multinationale, comme la liste de leurs transactions dans l’écosystème Facebook, mais aussi leur numéro de téléphone ou leur adresse IP.

Cette modification des nouvelles conditions d’utilisation de la messagerie de WattsApp devrait rentrer en vigueur à partir du 8 février. Ceux qui ne l’acceptaient pas devraient être exclu du service. Les modifications ne seront plus effectives qu’à partir du 15 mai.

T. CAMARA

Source : L’ESSOR

MaliwebInternational
Le partage des données des utilisateurs de WhatsApp avec les entités de Facebook n’aura finalement pas lieu le 08 février. Face au tollé sur le partage des données et la fuite des abonnés sur d'autres plateformes, WhatsApp annonce sa décision de repousser la date de cette modification.   L’application de messagerie...