Un homme de 23 ans soupçonné de vouloir tuer Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet a été interpellé à Argenteuil (Val-d’Oise) samedi.

Emmanuel Macron president francais

C’est grâce à un signalement sur la plateforme mise en place par le gouvernement que le suspect a pu être arrêté. Samedi, à Argenteuil, dans le Val-d’Oise, un  jeune homme de 23 ans a été interpellé, suspecté de projeter un attentat contre Emmanuel Macron.

Des armes blanches dans sa voiture

Selon la radio RMC qui révèle l’information ce lundi, l’homme a tenté d’agresser les forces de l’ordre avec un couteau lors de son arrestation. Deux armes blanches ont également été découvertes dans son véhicule.

Un “nationaliste” proche de l’extrême-droite

Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, l’homme est proche de l’extrême-droite et se décrit comme un “nationaliste”. Il aurait confié pendant sa garde à vue vouloir commettre un geste politique le 14 juillet prochain, en tentant de tuer Emmanuel Macron lors du défilé prévu à Paris. Toujours selon RMC, il voulait aussi s’en prendre “aux noirs, aux arabes, aux juifs ou aux homosexuels”.

Mis en examen et écroué

Il a été signalé par des internautes alors qu’il tentait de se procurer une kalachnikov sur un site de jeux vidéo. Mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, il a été écroué. Il avait déjà été condamné pour apologie du terrorisme.

Emmanuel Macron : le congrès de la discorde

Par M6info 3 juillet 2017

MaliwebInternational
Un homme de 23 ans soupçonné de vouloir tuer Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet a été interpellé à Argenteuil (Val-d’Oise) samedi. C’est grâce à un signalement sur la plateforme mise en place par le gouvernement que le suspect a pu être arrêté. Samedi, à Argenteuil, dans le Val-d’Oise, un  jeune...