Le président américain, Joe Biden, a déclaré que son homologue russe, Vladimir Poutine, « ne plaisante pas lorsqu’il menace d’utiliser des armes nucléaires tactiques ».

Biden a ajouté, lors d’une collecte de fonds jeudi à New York, aux Etats-Unis, que « Poutine ne plaisante pas quand il parle d’un usage potentiel d’armes nucléaires tactiques ou d’armes biologiques ou chimiques, car son armée, on pourrait le dire, est très peu performante », rapporte la chaîne américaine d’information ABC News.

« Nous n’avons pas fait face à la perspective d’Armageddon depuis Kennedy et la crise des missiles cubains, […] nous avons une menace directe d’utilisation d’armes nucléaires si, en fait, les choses continuent sur la même voie », a alerté Biden.

Le 21 septembre dernier, le président russe, Vladimir Poutine, a émis des menaces voilées d’utiliser l’arme nucléaire et a annoncé la mobilisation de réservistes, à la suite des progrès réalisés sur le terrain par l’armée ukrainienne.

Le 24 février, la Russie a entamé une guerre contre l’Ukraine, qui a provoqué une crise humanitaire, et pénalisé les secteurs de l’alimentation et de l’énergie dont les effets se sont répercutés sur le monde entier. Ce conflit, qui a suscité de vives réactions internationales, a incité de nombreuses capitales occidentales à imposer des sanctions économiques, financières et diplomatiques à Moscou.

Anadolu Agency