Alors que la Chine consomme environ la moitié de charbon produit sur la planète, un accident mortel s’est à nouveau produit dans l’une de ses mines. De nombreux ouvriers ont été piégés par une inondation des houillères qui a été fatale à au moins 16 d’entre eux. De nombreux sauveteurs sont toujours à pied d’œuvre.

soldat agent employer mine chine

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

Six cents sauveteurs tentent encore de pomper des milliers de mètres cubes d’eau qui se sont infiltrés dans la mine dimanche soir et qui ont pris au piège 247 mineurs. La plupart ont pu sortir sains et saufs, mais 16 sont morts noyés et 5 autres restent encore prisonniers des flots qui ont inondé la houillère de Jiangjiawan, une mine située au cœur de l’exploitation minière du Shanxi, où le charbon est encore roi.

Avec 900 000 tonnes de charbon produites chaque année, le Datong Coal Mine Group  fait partie des acteurs économiques importants dans la région et dans un secteur entaché par la corruption et la priorité accordée aux impératifs de rendement. Pourtant, cette fois, l’entreprise a fermé toutes ses mines pour y vérifier les conditions de sécurité.

En attendant, les houillères chinoises restent parmi les plus dangereuses du monde même si le nombre de victimes est en baisse. L’année dernière, 931 « gueules noires » ont trouvé la mort, un chiffre qui est resté en dessous de la barre des 1 000 victimes, une première.

 

Source: RFI

Vida vidaInternational
Alors que la Chine consomme environ la moitié de charbon produit sur la planète, un accident mortel s’est à nouveau produit dans l’une de ses mines. De nombreux ouvriers ont été piégés par une inondation des houillères qui a été fatale à au moins 16 d’entre eux. De nombreux sauveteurs...