Ce variant distinct de ceux déjà repérés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud a été identifiés sur des personnes qui venaient du Brésil.

 

Après le variant britannique et celui d’Afrique du Sud, c’est désormais le Japon qui annonce avoir découvert un nouveau variant du coronavirus responsable du Covid-19, lundi 11 janvier. Ce variant a été identifié sur des patients de retour du Brésil. Pour le moment les connaissances sont limitées mais cette nouvelle souche accroît les craintes de recrudescence de cas alors que la pandémie s’enflamme au Japon et dans de nombreux autres pays.

Ce nouveau variant du Sars-CoV2 a été détecté sur quatre personnes, dont deux enfants, dont la nationalité n’est pas mentionnée, de retour le 2 janvier d’un séjour au Brésil. L’analyse a montré des mutations en partie similaires à celles des variants de grande contagiosité apparus en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. Trois des quatre personnes infectées présentaient des symptômes divers quand elles ont été contrôlées positives à leur arrivée à l’aéroport Haneda de Tokyo.

L’institut japonais de recherche sur les maladies infectieuses indique disposer d’un nombre limité de données sur ce nouveau variant et ne pouvoir rien affirmer quant à son pouvoir de contagion, la gravité des symptômes dont il serait responsable, ni sa réponse face aux différents types de tests et aux vaccins. Le Brésil a été averti par le gouvernement japonais de l’existence de ce variant.

Source: Franceinfo

MaliwebInternational
Ce variant distinct de ceux déjà repérés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud a été identifiés sur des personnes qui venaient du Brésil.   Après le variant britannique et celui d’Afrique du Sud, c’est désormais le Japon qui annonce avoir découvert un nouveau variant du coronavirus responsable du Covid-19, lundi 11 janvier. Ce variant...