« Ils cherchaient une femme de couleur… »

« Ils m’ont sans doute prise pour une prostituée africaine, il y en a beaucoup dans le quartier, a-t-elle déclaré. Ce qui est clair, c’est qu’il s’agit d’un acte raciste. Ils cherchaient une femme de couleur… Ces lâches pensaient que j’étais une de ces filles qui ne les dénonceraient pas. Une personne devrait être libre de marcher dans la rue sans que personne ne l’attaque. »

AJ+ français

Daisy Osakue représente l’Italie en athlétisme. Pourtant, elle a été agressée parce que noire. Comme nombre de personnes dans le pays.

Depuis deux mois, au moins dix cas d’agression violente visant des étrangers ont été recensés en Italie. « Alerte au racisme en Italie ? Ne disons pas de bêtises ! », a pourtant déclaré Matteo Salvini, l’homme fort du nouveau gouvernement populiste, dirigeant de la Ligue, un parti d’extrême droite. « Je rappelle qu’il y a environ 700 délits commis chaque jour en Italie par des immigrés, soit près d’un tiers du total, et ceci est la seule vraie urgence pour laquelle je me bats en tant que ministre (de l’Intérieur). »

 

SC: Le parisien

Ici la publication de l’artiste Mokobé :

Daisy Osakue, athlète italienne née à Turin , les parents de Daisy sont originaires du Nigeria elle a 22ans Athlète de haut niveau (qui se bat pour l’honneur et les couleurs de l’Italie) battue par des lâches,pour la simple raison qu’elle est noire , Daisy souffre d’une abrasion et de lésions à la cornée, et ne pourra probablement pas participer aux championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin d’ici quelques semaines , inadmissible de voir des actes aussi honteux et lâches Encore des gens qui ne comprennent rien et qui ne méritent même pas la qualification d’êtres humains c’est des sous merdes Courage à l’athlète et ses proches Partager au Max merci .

Matuidi victime d’insultes racistes avec la Juve

Et celle qui a vécu la victoire des Bleus à la Coupe du monde de l’autre côté des Alpes de confirmer que l’équipe de France championne du monde en Russie fait l’objet de nombreux commentaires, plus ou moins désobligeants : « Elle a gagné en jouant mal » ou « C’est grâce à ses joueurs de couleur… » Rien qui n’étonnera, malheureusement, le milieu de terrain tricolore et de la Juventus Turin Blaise Matuidi, ciblé en janvier dernier par des insultes racistes lors d’un match de Serie A à Cagliari (Sardaigne).

Source: La rédaction

MaliwebInternationalracisme
« Ils cherchaient une femme de couleur… » « Ils m’ont sans doute prise pour une prostituée africaine, il y en a beaucoup dans le quartier, a-t-elle déclaré. Ce qui est clair, c’est qu’il s’agit d’un acte raciste. Ils cherchaient une femme de couleur… Ces lâches pensaient que j’étais une...