Donald Trump president usa amerique etat unis

INTERNATIONAL- Ce n’est plus un vent, c’est un hurricane. Avant d’atterrir à Hambourg, où doit se tenir le G20, réunissant ainsi les chefs d’Etat des pays les plus puissants du monde les 7 et 8 juillet, Donald Trump a fait escale à Varsovie en Pologne. Il a pu, à cette occasion, rencontrer le président polonais Andrzej Duda et son épouse, la “première dame de Pologne”, Agata Kornhauser-Duda. Cette dernière lui a d’ailleurs mis, à priori sans le vouloir, un vent majestueux.

Accompagné de sa femme Melania, de sa fille Ivanka et de son gendre Jared Kushner, le président américain s’est présenté à son homologue. Comme vous pouvez le voir dans le tweet ci-dessous, les deux hommes, accompagnés de leurs épouses, se serrent la main. Mais quand vient le moment de serrer celle de la première dame polonaise, Donald Trump ne rencontre que le vide.

Au vu de son expression, le président américain ne s’attendait pas à cette esquive. Agata Kornhauser-Duda ne semble toutefois pas avoir fait exprès, concentrée sur sa rencontre avec Melania Trump. Ou peut-être avait-elle eu vent des poignées de mains légendaires du locataire de la Maison Blanche.

Donald Trump est en tournée pour quatre jours sur le Vieux Continent afin de s’entretenir avec plusieurs chefs d’État et évoquer certains dossiers parfois sensibles au vu des tensions transatlantiques et menace nucléaire nord-coréenne. En marge du G20, il doit par ailleurs s’entretenir avec la chancelière Angela Merkel ce jeudi 6 juillet, puis avec Vladimir Poutine, le 7 juillet.

MaliwebInternational
INTERNATIONAL- Ce n’est plus un vent, c’est un hurricane. Avant d’atterrir à Hambourg, où doit se tenir le G20, réunissant ainsi les chefs d’Etat des pays les plus puissants du monde les 7 et 8 juillet, Donald Trump a fait escale à Varsovie en Pologne. Il a pu, à cette occasion, rencontrer...