Après les violences du 6 janvier dernier au Capitole, le président américain sortant Donald Trump est sous le coup d’une seconde procédure de destitution, alors qu’il ne lui reste plus qu’une dizaine de jours au pouvoir.

En effet, moins d’un an après avoir été acquitté par le Sénat, Donald Trump pourrait être confronté ces prochaines heures à une seconde procédure de destitution. C’est en tout cas le souhait de la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi. Cette figure politique qui avait été à la manœuvre en fin 2019 pour faire partir le président, espère que les événements du Capitole du mercredi dernier, permettront de faire tomber celui qu’elle considère comme une « menace imminente » pour la démocratie.

Pour mener à bien son projet, la très puissante patronne des démocrates n’hésite pas à charger le président Trump. « Il est fou, déséquilibré et dangereux. Il doit partir », a martelé dimanche Nancy Pelosi, sûre de son coup. Il faut dire que l’article de mise en accusation, signé par au moins 180 parlementaires selon l’élu démocrate Ted Lieu, est déjà sur le bureau de la présidente Pelosi. Reste à savoir, s’il a une chance d’aboutir.


A.TRAORE

Source: L’Essor
MaliwebInternational
Après les violences du 6 janvier dernier au Capitole, le président américain sortant Donald Trump est sous le coup d'une seconde procédure de destitution, alors qu'il ne lui reste plus qu'une dizaine de jours au pouvoir. En effet, moins d'un an après avoir été acquitté par le Sénat, Donald Trump...