Suite à l’explosion d’un colis piégé à Lyon, en France, le vendredi dernier, le président de la République et le Premier ministre ont réagi. Le ministre de l’Intérieur, quant à lui, a donné des consignes de vigilance à tous les préfets de renforcer les dispositifs de sécurité.

 

Après l’explosion survenue le vendredi 24 mai dernier à Lyon faisant plus d’une dizaine de blessés, le Premier ministre français, Édouard Philippe, a annulé sa participation, selon Le Figaro français, au dernier meeting de campagne de LREM qui a lieu le vendredi soir à la mutualité (Ve arrondissement de Paris). Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, quant à lui, a fait savoir, selon la même source, qu’il se rendait sur place. Sur son compte Twitter, il dira : « Suite à l’explosion survenue à Lyon, je viens d’adresser des consignes de vigilance à l’ensemble des préfets pour renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des évènements sportifs et culturels », avant d’ajouter : « Je suis la situation en lien avec le préfet de Rhône et le parquet ».Mais le président de la République, Emmanuel Macron, lui se montrait un peu prudent lorsqu’il répondait à une vidéo postée par le jeune Youtubeur Hugo Travers à deux jours des élections européennes. Il indiquera : « Il ne m’appartient pas de faire le bilan ». Il poursuit en précisant qu’« a priori, à ce stade, il n’y’a pas de victimes ». Il explique dans la même logique : « Il y’a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés et leurs familles ».

Selon une source proche du Figaro, le bilan impliquerait 13 blessés, dont 11 ont été transportés vers les hôpitaux et que toutes soient des blessés « légers ».  Cette même source policière indique par ailleurs que « pour le moment, ce n’est pas la sous-direction antiterroriste qui est saisie, mais la police judiciaire », qui privilégierait la piste d’un colis piégé contenant « des vis ou des boulons », qui aurait été déposé devant une boulangerie à l’angle de deux rues proche de la place Bellecour.

ISSA DJIGUIBA

Le Pays

MaliwebInternational
Suite à l’explosion d’un colis piégé à Lyon, en France, le vendredi dernier, le président de la République et le Premier ministre ont réagi. Le ministre de l’Intérieur, quant à lui, a donné des consignes de vigilance à tous les préfets de renforcer les dispositifs de sécurité.   Après l’explosion survenue...