La jeune leader malienne, Doussouba KONATE, va s’exprimer, aujourd’hui, lors d’un panel sur le thème « L’état de la démocratie dans le monde et sur l’importance d’une nouvelle génération de dirigeants pour protéger les institutions et construire un avenir plus durable » ; sous la modération de l’ancien président des USA Barack Obama, à l’initiative de son forum.

Directrice Pays de Accountability Lab Mali, Doussouba KONATE, la jeune malienne participe au forum sur la démocratie de la Fondation OBAMA réunissant des centaines de leaders émergents issus des programmes de la Fondation Obama, des experts de premier plan et des praticiens qui réimaginent les institutions et protègent les valeurs démocratiques.
Portant la voix de son pays et son organisation, Doussouba KONATE dit avoir été sélectionnée pour échanger et partager son expérience sur la thématique de la démocratie avec le premier président afro-américain des États-Unis d’Amérique, Barack OBAMA dans un contexte où la démocratie est menacée dans le monde entier.
Les récents événements dans certains pays africains et ailleurs témoignent de la fragilité de cette démocratie.
Pour celle qui se bat dans son pays pour la bonne gouvernance, à travers diverses initiatives, participer à ce forum est un honneur parce que ces participants sont choisis parmi de nombreux jeunes influents du monde.
« C’est une grande fierté et un grand bonheur pour moi que de participer à cette rencontre», a-t-elle déclaré.
Lors de ce forum organisé en partenariat avec l’Université de Columbia et l’Université de Chicago, elle doit intervenir après le discours du président OBAMA sur l’état de la démocratie ce soir (heure locale) alors que le Mali est dirigé par une transition politique depuis 2020.
Pour un retour à l’ordre constitutionnel en février 2024, le chronogramme des élections a été rendu public et le chantier des réformes politiques se poursuit.
« Je pense qu’il y a de grandes leçons à tirer des coups d’État que le Mali a connu ces dernières années, pour pouvoir mieux repenser la démocratie et que l’ensemble de la population malienne puisse participer aux décisions politiques. Pour cela, il faut un réel engagement citoyen, car notre développement nous appartient», a indiqué la directrice Pays de Accountability Lab Mali.
Ce processus est aussi une opportunité de développement professionnel et personnel pour les participants. Parce que, la sélection est suivie de formation en ligne pendant 6 mois au cours de laquelle notre compatriote a eu l’occasion d’échanger avec des acteurs sur des sujets aussi divers tels que le leadership fondé sur les valeurs, le storytelling, les levées de fonds ainsi que notre rôle en tant que leader au sein d’une organisation.
« Cette invitation me permettra de rencontrer d’autres leaders, d’autres personnes passionnées par le changement positif au sein de nos communautés. Il s’agit d’un évènement de grande envergure de par le nombre de personnes qui vont y assister, la qualité des intervenants, ainsi que leur représentativité. C’est aussi une reconnaissance de l’engagement et de l’impact que l’organisation Accountability Lab Mali a eus ces dernières années dans notre mission de mettre la gouvernance au service des gens», a-t-elle ajouté.

PAR SIKOU BAH

Source: Journal Info-Matin Mali