Le parquet de Paris ouvre une enquête pour “violences” et “harcèlement sexuel” après l’agression en plein jour d’une femme dans les rues de Paris.

Une étudiante française s’est exprimée après avoir été harcelée dans une rue de Paris par un homme qui l’a ensuite frappée au visage quand elle lui a dit d’arrêter.

Marie Laguerre a partagé la vidéo de l’homme qui l’a giflée devant un café dans le nord-est de la capitale française.

Marie Laguerre a eu le courage de dénoncer son agresseur en partageant la vidéo de l’agression.

A lire aussi : Condamnée pour avoir tué son mari

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux et coïncident avec une certaine pression sur le gouvernement d’imposer des amendes pour harcèlement dans la rue.

“Les premières amendes devraient être remises cet automne”, a déclaré la ministre de l’égalité, Marlène Schiappa.

Les contrevenants devront payer entre 90 et 750 euros en vertu d’un ensemble de mesures soutenues en mai par des députés français.

Le mouvement #MeToo et son équivalent français #BalanceTonPorc ont fait leur chemin en France.

“Je ne peux pas me taire et nous ne devons pas rester silencieuses”

Marie Laguerre, 22 ans, a expliqué ce qui s’est passé lors d’une interview sur les ondes d’une radio française lundi.

Elle rentrait du travail mardi dernier dans le 19ème arrondissement de Paris lorsqu’elle a été interpellée par un homme.

Il lui a adressé des gestes déplacés, des sifflements et des commentaires obscènes et dégradants et des “sons à connotation sexuelle”.

“Ce n’était pas la première fois – ce jour-là, cette semaine, ou ce mois-là, ça s’était accumulé, je me suis mis en colère et je lui ai dit “ta gueule”.

La jeune femme a continué sa route.

Les mentalités vont changer

À ce moment-là, l’homme s’est mis en colère et il l’a jetée avec un cendrier, la manquant de quelques centimètres, selon elle.

A lire aussi : Une Française sur huit violée, selon une étude

Après avoir échangé des insultes, l’homme est revenu vers elle et l’a frappée au visage comme on peut le voir sur les images que Marie Laguerre a diffusées pour dénoncer les actes de violences.

En publiant les images de cette agression, Marie Laguerre veut s’adresser notamment à toutes les femmes victimes de harcèlement, de violences, dans la rue, à la maison ou au travail, ”je pense que c’est important de ne pas se taire, de ne pas accepter”, dit-elle.

”A force d’en parler, ça va faire bouger les choses, ça prend du temps mais les mentalités vont changer”, conclut la jeune femme.

 

BBC

MaliwebInsoliteInternational
Le parquet de Paris ouvre une enquête pour 'violences' et 'harcèlement sexuel' après l'agression en plein jour d'une femme dans les rues de Paris. Une étudiante française s'est exprimée après avoir été harcelée dans une rue de Paris par un homme qui l'a ensuite frappée au visage quand elle lui...