La Chine furieuse contre une décision de la justice hongkongaise. Lundi, la Haute cour de l’archipel a jugé que l’interdiction du port du masque par des manifestants ne respectait pas les principes de la loi fondamentale de la région administrative spéciale, une sorte de mini-constitution. Dès mardi, un porte-parole de l’Assemblée nationale populaire, le Parlement chinois, a affirmé que seul Pékin avait le droit de se prononcer sur la constitutionnalité d’une loi, relève le South China Morning Post. L’interdiction des masques vise, selon les autorités, à limiter les violences qui accompagnent le mouvement social en cours à Hong Kong depuis le mois de mars. Au moins 630 personnes auraient été arrêtées pour ne pas avoir respecté cette interdiction selon le SCMP.

24 soldats tués dans une attaque au Mali. 29 soldats ont également été blessés dans cette attaque menée par un groupe encore non-identifié à l’est du pays dans la région de Gao, près de la frontière avec le Niger, rapporte la BBC. L’armée malienne assure que 17 “terroristes” ont trouvé la mort. 100 autres seraient détenus à Tiloa au Niger. Le Mali fait face à de graves violences depuis 2012, rappelle la BBC. Début novembre, une autre attaque a fait 54 morts du côté de l’armée. Depuis le mois de janvier, plus de 1500 civils ont été tués au Mali et dans le Burkina Faso voisin selon l’ONU.

Donald Trump n’a pas de douleur de poitrine. C’est ce qu’a affirmé lundi soir son médecin, le docteur Sean Conley, pour répondre aux spéculations du week-end. Le président américain âgé de 73 ans s’est rendu samedi au centre médical militaire de Walter Reed pour une visite de “routine”, a ajouté le docteur Conley. La visite médicale annuelle du pensionnaire de la Maison Blanche est généralement annoncée à l’avance, note USA Today. Elle a déjà eu lieu en février d’où les interrogations de la presse américaine. Le médecin du président n’a pas communiqué sur son poids ou sa tension artérielle. Il a juste précisé que son taux de cholestérol avait baissé par rapport à celui du début d’année.

MaliwebInternational
La Chine furieuse contre une décision de la justice hongkongaise. Lundi, la Haute cour de l’archipel a jugé que l’interdiction du port du masque par des manifestants ne respectait pas les principes de la loi fondamentale de la région administrative spéciale, une sorte de mini-constitution. Dès mardi, un porte-parole de...