Les services de sécurité irakiens ont publié dimanche les noms des 60 personnes les plus recherchées. Parmi lesquelles figure Raghad, la fille de Saddam Hussein.

 

Les autorités ont déclaré que les 60 personnes recherchées sont soupçonnées d’appartenir au groupe État islamique, à Al-Qaïda ou au parti Baas de l’ancien dictateur Saddam Hussein.

Publicité

Selon la chaîne d’information Al jazeera, sur cette liste figure 28 membres de l’État islamique, 12 d’Al- Qaïda et 20 baasistes, avec leurs noms, leurs fonctions et les crimes dont ils sont accusés.

A la grande surprise de plusieurs, le nom d’Abu Bakr al-Baghdadi, chef de l’État islamique ne s’y trouve pas. Interrogé par l’AFP, un haut responsable du service de sécurité a refusé de donner les raisons.

« Ce sont les terroristes les plus recherchés par les autorité et les services de sécurité. C’est la première fois que nous publions ces noms, qui jusqu’à présent était secret », a déclaré la source.

Raghad s’est enfuie en Jordanie avec sa sœur Rana et leurs enfants en juillet 2003. Depuis 2006, elle figure sur la liste des personnes que le nouveau gouvernement irakien veut poursuivre pour incitation à la violence.

Cependant, la Jordanie refuse de remettre Raghad aux Irakiens, au motif que c’est une violation des traditions bien ancrées de l’hospitalité.

Afrikmag.com

MaliwebInternational
Les services de sécurité irakiens ont publié dimanche les noms des 60 personnes les plus recherchées. Parmi lesquelles figure Raghad, la fille de Saddam Hussein.   Les autorités ont déclaré que les 60 personnes recherchées sont soupçonnées d’appartenir au groupe État islamique, à Al-Qaïda ou au parti Baas de l’ancien dictateur...