Un Suédois qui a obtenu un emploi dans l’armée en utilisant de faux pouvoirs a été promu officier d’état-major au siège de l’OTAN et a servi dans une mission de l’ONU, ont annoncé mercredi les militaires et les médias.

 

L’homme a menti sur son expérience et a contrefait un diplôme de l’académie des officiers, selon le journal Dagens Nyheter.

Il a servi dans les forces armées suédoises pendant plus d’une décennie et a effectué des affectations à des postes de haute sécurité et des missions internationales, y compris l’Afghanistan et l’année dernière à la force de maintien de la paix de l’ONU MINUSMA au Mali.

Les forces armées suédoises ont reconnu que l’homme avait été « indûment employé » et ont confirmé dans une déclaration qu’il avait servie au siège suprême de l’OTAN Allied Powers Europe (SHAPE) en Belgique.

« La personne a travaillé comme officié de liaison suédois et avec un système informatique utilisé dans le cadre de ces opérations militaires où les forces armées suédoises ont du personnel », indique le communiqué.

L’armée a ajouté que l’OTAN avait été informée lundi.

Dagens Nyheter a indiqué qu’il avait travaillé sur le Afghanistan Mission Network – un système désormais disparu utilisé par 48 pays pour partager des informations de renseignement, de surveillance et de reconnaissance – en 2012 et 2013 au siège de l’OTAN.

Il a atteint le grade de major bien qu’il n’ait pas suivi la formation obligatoire et a même été temporairement promu pour pouvoir servir au quartier général de l’alliance militaire, a indiqué le journal.

Lundi, à la suite d’informations sur l’officier, l’armée suédoise a déclaré avoir ouvert une enquête.

L’OTAN et l’armée suédoise n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l’AFP.

La Suède n’est pas membre de l’OTAN mais s’est rapprochée de l’alliance militaire ces dernières années après l’annexion de la Crimée par la Russie.

En 2016, le gouvernement a ratifié un accord faisant de la Suède un soi-disant pays hôte de l’OTAN, permettant à l’alliance d’opérer plus facilement sur le territoire suédois.

News.abamako

MaliwebInternational
Un Suédois qui a obtenu un emploi dans l’armée en utilisant de faux pouvoirs a été promu officier d’état-major au siège de l’OTAN et a servi dans une mission de l’ONU, ont annoncé mercredi les militaires et les médias.   L’homme a menti sur son expérience et a contrefait un diplôme...