Les troupes turques ont bombardé vendredi une unité des forces spéciales américaines dans le nord de la Syrie , apparemment « par erreur », alors qu’elles se dirigeaient vers des combattants kurdes quelques jours après que le président Trump eut annoncé qu’il retirerait des soldats américains de la région.

Selon CNN, personne n’a été blessé et l’artillerie est tombée à plusieurs centaines de mètres de l’endroit où les troupes américaines étaient stationnées . Le Pentagone n’a pas encore commenté.

Le bombardement a eu lieu sur la colline de Mashtenour à Kobani, une ville frontalière sous contrôle kurde. Les forces turques se déplacent dans la région pour la récupérer auprès du groupe de combattants kurdes, le YPG.

Les forces turques allèguent que des combattants des forces de police palestiniennes envisagent de lancer des attaques sur la frontière depuis la zone.

Interrogé sur les bombardements sur la pelouse de la Maison Blanche vendredi après-midi, le président a déclaré: « Nous allons y jeter un coup d’oeil. »

Camille Legaré

Source: reponserapide

MaliwebInternational
Les troupes turques ont bombardé vendredi une unité des forces spéciales américaines dans le nord de la Syrie , apparemment « par erreur », alors qu’elles se dirigeaient vers des combattants kurdes quelques jours après que le président Trump eut annoncé qu’il retirerait des soldats américains de la région. Selon CNN, personne...