Dans la perspective d’une réunion de haut niveau à Vienne sur l’examen de la déclaration politique et le plan d’action pour lutter contre le commerce illicite de la drogue, un groupe d’experts des droits de l’homme des Nations unies a indiqué le jeudi que les méthodes  de lutte contre le trafic de la drogue dans le monde  sont discriminatoires à l’encontre des personnes d’ascendances  africaines.

Compte tenu de son statut de cible privilégiée   des  contrôles  de routine pour  la lutte  contre le trafic et l’usage de stupéfiants, les experts des Nations unies  sur les personnes d’ascendance  africaine a souligné que les États devraient reconnaitre et modifier l’impact dévastateur  des politiques judiciaires sur les personnes d’ascendance africaine qui risquaient davantage selon l’ONU, d’être arrêtées, fouillées, inculpées et sévèrement condamnées pour des crimes liés à la drogue, dans de nombreux pays : « La guerre contre  la drogue a visé de manière disproportionnée, les personnes d’ascendance africaine et ignorée les coûts énormes pour la dignité, l’humanité  et la liberté des individus ». Les experts appellent l’ensemble  des pays du monde à remédier à la discrimination en acceptant les profondes disparités raciales dans les poursuites et les incarcérations. Selon les experts de l’ONU, «  le texte de la lutte contre le problème de la drogue dans le monde a été utilisé pour justifier une surveillance excessive, la criminalisation et le ciblage des personnes d’ascendance africaine dans le monde ». D’où cette  déclaration que « la lutte contre la drogue a fonctionné plus efficacement  en tant que système de contrôle racial en tant que mécanisme de lutte contre l’utilisation et le trafic de stupéfiants ». Les experts de l’ONU ont également souligné que l’inquiétude suscitée  par les stupéfiants « ne peut pas excuser le  racisme pour l’élaboration de politiques ou le déploiement de ressources ».

ISSA DJIGUIBA  

Source: Le Pays

MaliwebInternationalracisme
Dans la perspective d’une réunion de haut niveau à Vienne sur l’examen de la déclaration politique et le plan d’action pour lutter contre le commerce illicite de la drogue, un groupe d’experts des droits de l’homme des Nations unies a indiqué le jeudi que les méthodes  de lutte contre...