Emmanuel Macron s’en prend à nouveau à la presse anglo-saxonne. Dans un article du New York Times, le président critique la couverture faite par certains médias des récents actes terroristes en France, notamment l’assassinat de Samuel Paty.

Ce que reproche Emmanuel Macron aux médias étrangers, c’est de ne pas comprendre la laïcité à la française et de déformer ses propos sur l’islam. En cause : plusieurs tribunes parues récemment dans la presse anglo-saxonne qui soutiennent par exemple que la volonté du gouvernement de s’attaquer au séparatisme islamiste jette de l’huile sur le feu au lieu de règler le problème du terrorisme. Ce dont se défend Emmanuel Macron, soucieux de distinguer islam et islamisme politique.

Et le président va plus loin: il affirme que certains journaux « légitiment les violences » commises par les terroristes en écrivant que le fond du problème est que la France serait raciste et islamophobe.

Autre accusation formulée par le chef de l’État : les médias anglo-saxons cherchent selon lui à « imposer leurs propres valeurs à une société différente ». En clair, le multiculuralisme américain n’est pas le modèle français.

C’est la deuxième fois en dix jours que le président critique la couverture de la presse anglo-saxonne, après sa tribune parue dans le Financial Times. Emmanuel Macron est-il en train de suivre la même voie que Donald Trump, coutumier du fait ? Lui, en tout cas, assure que non.

Source : RFI

MaliwebInternational
Emmanuel Macron s’en prend à nouveau à la presse anglo-saxonne. Dans un article du New York Times, le président critique la couverture faite par certains médias des récents actes terroristes en France, notamment l’assassinat de Samuel Paty. Ce que reproche Emmanuel Macron aux médias étrangers, c’est de ne pas comprendre...