La réalité virtuelle est un projet en constance évolution dans le monde de la technologie digitale. Elle va des jeux sociaux aux projections de films en passant par des hologrammes lors des spectacles. En se servant de la somme de toutes ces technologies qui existent déjà de façon parfois séparée, le patron de facebook Mark Zuckerberg a décidé de mettre plus d’action et de vie dans le réseau social facebook. Un projet gigantesque et ambitieux appeler à s’agrandir, à s’adapter au temps et au besoins.

 

La technologie va être affinée avec le temps au gré des besoins des utilisateurs. En 2021, une version beta en cours d’expérimentation est déjà accessible pour les curieux. Sa technologie se présente comme une bulle de rêves et de désirs géants, un marché virtuel et un espace de co-working qui cottoie la réalité. Le métaverse ce nouveau nom qu’adopte facebook est présenté par les experts comme un successeur de l’Internet mobile. Comprenez par-là, un « ensemble d’espaces numériques interconnectés » qui vous permettra dans l’avenir de faire des choses que vous ne pouvez pas faire dans le monde physique. Pour rester au centre des relations humaines, cette grosse bulle virtuelle sera caractérisée par une présence sociale, le sentiment que vous êtes là avec une autre personne, peu importe où vous vous trouvez dans le monde.

Horizon workrooms pour la collaboration a déjà été lancé. Au lieu de simple effets visuels avec metaverse, il sera possible d’avoir des images en 3D, une réalité augmentée.

D’ailleurs en 2022, metaverse permettra aux créateurs de connecter différents emplacements physiques à des expériences de réalité augmentée comme des visites guidées ou chasse au trésor, voire des marchés. Ces derniers pourront vendre et partager des objets en 3D. « Tout ceci va développer une économie parallèle qui permettra non seulement aux développeurs de gagner leur vie mais aussi aux créateurs de vendre leurs produits dans le monde virtuel » informe Facebook. le paiement se fera à travers le NFT , entendez par, jeton non fongible . C’est un type spécial de jeton cryptographique qui représente un objet numérique tel qu’une image, une vidéo, un fichier audio, auquel est rattaché une identité numérique qui est reliée à un ensemble non vide de propriétaires.  Cette réalité virtuelle amplifiée pour les amateurs de films de fictions est déjà bien représentée dans certaines productions américaines.

Dans sa saison 5 de « Super Girl » par exemple, « Obsidian platinium », une technologie virtuelle dans laquelle les sujets expérimentent leurs désirs illustre assez bien l’ambition de Zukerberg. Dans cette fiction, « les lentilles de réalité virtuelle constituent un lien entre ce que nous voulons et ce que nous voyons, ce qui constituent une page blanche dans le cerveau sur laquelle un monde nouveau est projeté ». L’objectif de ce projet révolutionnaire dans la fiction était de créer un monde non violent pour l’épanouissement humain où toutes les sensations comme le chaud, le froid sont pleinement vécues.

Une fois dans la session, l’on se retrouve dans un vestibule où l’on s’emploie au choix de l’avatar et à l’activation de l’expérience selon la palette de désirs affichées grâce à la pensée. Côté sécurité, tous les moyens y sont déployés, mais comme dans tout système, les failles peuvent créer des cyberattaques, faisant régresser l’utilisation de la plateforme.

En ce qui concerne facebook, son patron une fourmilière d’ouvrier travailleront sans doute d’arrachepied, mais la préoccupation reste latente. Des questionnements aussi, mais les plus optimistes se voient déjà en pleine mise en scène d’un cours d’histoire, ou en train de payer leur entrée virtuel pour un concert qu’ils pourront vivre à travers des lunettes dans leur salon.

Idelette BISSUU

 

Source : Journal du Mali

MaliwebInternational
La réalité virtuelle est un projet en constance évolution dans le monde de la technologie digitale. Elle va des jeux sociaux aux projections de films en passant par des hologrammes lors des spectacles. En se servant de la somme de toutes ces technologies qui existent déjà de façon parfois...