L’Otan est « ​en état de mort cérébrale ​», a déclaré Emmanuel Macron dans un entretien publié jeudi dans The Economist. Le président français, qui estime que l’Europe est « ​au bord du précipice ​» dans le cadre géopolitique actuel, invite ses partenaires à se réveiller afin de conserver le contrôle de la destinée du continent. L’Otan célébrera son 70e anniversaire, les 3 et 4 décembre lors d’un sommet de l’Alliance atlantique à Londres.

L’Otan est en état de « ​mort cérébrale ​». Ce qu’un expert pourrait dire sans problème dans un think tank prend un tout autre sens lorsque c’est un chef d’Etat qui s’exprime. Qui plus est, s’il est à la tête d’un pays membre fondateur de l’Alliance atlantique, puissance nucléaire et titulaire d’un siège permanent au Conseil de sécurité de l’Onu. Les propos tenus par Emmanuel Macron à l’hebdomadaire britannique The Economist n’ont donc pas laissé de surprendre. Et de faire réagir plutôt négativement nos alliés. Angela Merkel a immédiatement dit qu’elle « ​ne partageait pas ce point de vue ​» ​; le secrétaire général de l’Otan parle de « ​propos radicaux ​». Pour le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, l’Alliance « ​demeure un partenariat stratégique essentiel ​»…Lire la suite sur lopinion.fr

MaliwebInternationalMaliweb Malijet Maliactu
L’Otan est « ​en état de mort cérébrale ​», a déclaré Emmanuel Macron dans un entretien publié jeudi dans The Economist. Le président français, qui estime que l’Europe est « ​au bord du précipice ​» dans le cadre géopolitique actuel, invite ses partenaires à se réveiller afin de conserver le contrôle de la destinée...