VU DANS LA PRESSE – Une agente des finances publiques de Pau a été arrêtée pour avoir détourné plus de 240.000 euros de subventions destinées aux personnes hospitalisées en Ehpad. Ces dernières étaient décédées.

La fraude a duré 4 ans. Une employée des finances publiques de Pau, âgée de 59 ans, a détourné des subventions départementales dédiées aux Ehpad, le tout d’un montant de 241.000 euros. Elle a été placée sous contrôle judiciaire dans l’attente de son procès en mai prochain.

C’est un audit réalisé en interne, en cette fin d’année, qui a permis de découvrir le pot aux roses, rapporte Sud-Ouest. Employée dans un service dédié aux allocations destinées aux personnes hospitalisées en Ehpad, cette dernière a eu recours à de fausses écritures comptables pour continuer à verser ces sommes aux personnes décédées. Elle détournait ensuite l’argent sur son propre compte, explique le quotidien régional. L’agente a expliqué être surendettée et souffrir de problèmes familiaux.

Trop gourmande, elle a détourné jusqu’à 9.000 euros en une seule fois, attirant ainsi l’attention. Elle a été placée en garde à vue le 2 décembre, puis présentée au parquet la semaine suivante. Elle a été placée sous contrôle judiciaire en attendant son procès, le 7 mai, devant le tribunal correctionnel de Pau.

RTL
MaliwebInsoliteInternational
VU DANS LA PRESSE - Une agente des finances publiques de Pau a été arrêtée pour avoir détourné plus de 240.000 euros de subventions destinées aux personnes hospitalisées en Ehpad. Ces dernières étaient décédées. La fraude a duré 4 ans. Une employée des finances publiques de Pau, âgée de 59...