DISUASION – La Russie a présenté les premières images de son nouveau missile nucléaire RS-28 Sarmat, surnommé Satan II. Une arme, capable de raser un territoire grand comme la France, dont le principal but semble surtout être d’impressionner.
missiles satan II destruction arme russe

Son surnom est sans équivoque : Satan II. La Russie vient de révéler les premières images de son nouveau missile nucléaire, officiellement nommé RS-28 Sarmat, qui devrait être prêt en 2020, selon le centre Makeev, spécialisé dans la conception d’engins balistiques.

Censé remplacer les missiles R-36M (eux-mêmes surnommés Satan), le RS-28 Sarmat pourrait devenir l’arme la plus puissante jamais construite. Équivalent à douze bombes atomiques “classiques”, indétectable, le missile – d’une portée de 10.000 kilomètres – serait capable de raser un pays de la taille de la France, le Texas ou la Californie.

Impressionner le peuple russe et la communauté internationale

Pour la Russie, le message est clair : montrer à son peuple qu’elle est encore une superpuissance militaire et impressionner la communauté internationale. Cet étalage de force et de grandeur doit cependant être vu avec prudence. Selon des experts en armement, la présentation de ces nouveaux missiles vise en effet surtout à alimenter la stratégie de dissuasion du Kremlin.

Mais à l’heure de la guerre en Syrie et des relations plus que froides entre le pays de Vladimir Poutine et les Etats occidentaux, la présentation de ces nouveaux missiles a légitimement de quoi inquiéter.

– LCI.fr

MaliwebInternational
DISUASION – La Russie a présenté les premières images de son nouveau missile nucléaire RS-28 Sarmat, surnommé Satan II. Une arme, capable de raser un territoire grand comme la France, dont le principal but semble surtout être d’impressionner. Son surnom est sans équivoque : Satan II. La Russie vient de...