Le président Français Emmanuel Macron, veut rétablir les liens avec le gouvernement syrien. Cette décision vient du fait que l’ex ambassadeur de France en Iran, François Sénémaud, a été nommé représentant de France en Syrie.

Selon les informations, ce dernier devra quitter son poste actuel au mois d’août avant de rejoindre la Syrie.

Le porte-parole du président Macron a tenu à préciser auprès du gouvernement syrien le rôle du nouvel élu en leur sein.

« François Sénémaud n’est pas « ambassadeur » mais « représentant personnel du président de la République, ambassadeur pour la Syrie ».

Depuis le mois de Mars 2012, la France n’a plus de représentant en Syrie. La France essaie de poursuivre ses efforts en matière de lutte contre la guerre en Syrie.

« Le groupe terroriste Daech a connu des revers majeurs sur le plan militaire, à la fois en Syrie et en Irak. Pour autant, la menace que représente l’organisation terroriste n’a pas disparu. C’est pourquoi la France poursuit son action résolue contre le terrorisme en Syrie aux côtés de ses partenaires de la Coalition internationale contre Daech. »

« Les priorités de la France en Syrie sont constantes : terminer la lutte contre Daech, permettre l’accès de l’aide humanitaire aux populations civiles, enclencher une dynamique collective pour parvenir à un règlement politique du conflit, afin que la Syrie retrouve enfin la paix, et veiller à la stabilité de la région » a déclaré Emmanuel Macron, le 14 avril 2018

Afrikmag

MaliwebInternational
Le président Français Emmanuel Macron, veut rétablir les liens avec le gouvernement syrien. Cette décision vient du fait que l’ex ambassadeur de France en Iran, François Sénémaud, a été nommé représentant de France en Syrie. Selon les informations, ce dernier devra quitter son poste actuel au mois d’août avant de...