La France a décidé de mettre en place de « nouveaux mécanismes » pour assurer le suivi de de la délivrance des visas, notamment dans les pays où la demande est forte, ont annoncé les ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur dans un communiqué diffusé jeudi soir.

« Dans un contexte de progression du nombre de visas délivrés, qui témoigne de l’attractivité de la France, la Commission ( stratégique des visas) a décidé de la mise en place de nouveaux mécanismes de coordination entre le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour assurer un suivi plus étroit de la délivrance des visas, en particulier dans les consulats situés dans les pays où sont délivrés le plus grand nombre de visas », précise le communiqué.

Dématérialisation totale avant 2022

La Commission a également « décidé des prochaines étapes du déploiement du système d’information « France-Visas », qui doit conduire sous deux ans à une gestion dématérialisée de la délivrance de visas, ce qui permettra une efficacité accrue », ajoute le communiqué.

Concrètement, avant 2022, « l’ensemble des démarches pourront être effectuées par voie électronique. Seul le recueil des éléments biométriques exigera une présence du demandeur de visa ».

L’Algérie est l’un des pays où le nombre de demandes de visas Schengen traitées par les consultants français est la plus forte.

Selon les chiffres publiés par le portail Schengen Visa Info de l’Union européenne, les consulats français dans le monde ont reçu 4.012.771 de demandes de visa Schengen. Sur l’ensemble de ces demandes, 3.350.547 visas ont été accordés, alors que 630.242 demandes ont été rejetées, rappelle Sputnik France.

Par pays, la Chine est classée première en termes de nombre de demandes de visas, suive par l’Algérie, la Russie, le Maroc et la Tunisie.

Concernant le nombre de visas accordés, la Chine conserve la première place, suivie par la Russie, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.

Concernant le nombre de visas refusés, l’Algérie est classée première, suivie par le Maroc, la Chine, la Tunisie et la Russie.

Rédaction VVA

Source : visa-algerie

MaliwebInternational
La France a décidé de mettre en place de « nouveaux mécanismes » pour assurer le suivi de de la délivrance des visas, notamment dans les pays où la demande est forte, ont annoncé les ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur dans un communiqué diffusé jeudi soir. « Dans...