Hamidou Dicko est responsable partenariat stratégie au Fonds de garantie du secteur privé, auteur du livre « Entrepreneuriat au Mali, ce qu’il faut savoir pour réussir ». Il revient sur les astuces.

 

Mali-Tribune : Pouvez-vous en dire plus sur votre livre ?

Hamidou Dicko : Ce livre est un guide pour orienter, conseiller les chefs d’entreprise, les porteurs de projets, les investisseurs et tout autre acteur du secteur privé du Mali. Il est préfacé par l’entrepreneur Daouda Coulibaly, PDG de Sama Money. Le livre fait seulement 97 pages parce que l’objectif n’était pas d’ennuyer avec de la littérature, mais bien d’aller à l’essentiel, donner ce qu’il faut avec les orientations pour aller chercher au besoin les détails.

Mali-Tribune : Combien de temps il vous a fallu pour écrire ce livre ?H D. : Il m’a quand même pris pas moins d’un an. Mes fonctions au sein du Fonds de garantie m’occupent beaucoup. Il m’a fallu beaucoup de méthodes, un peu de sacrifice aussi, rester à des heures tardives à écrire au bureau et à la maison. Donc ça m’a pris un an. J’ai écrit le livre petit à petit, j’ai résumé beaucoup de documents volumineux : code des impôts, code des investissements, code des marchés publics etc.

Une fois que j’ai eu un document presque abouti, j’ai partagé le livre avec une dizaine de chefs d’entreprises pour avoir leurs avis en vue de l’améliorer. Après intégration des observations, il livre a été préfacé par Daouda Coulibaly, qui est le PDG de Sama Money. D’autres personnes ont donné leurs avis qui sont d’ailleurs sur les premières pages du livre et ensuite la maison d’édition la Sahélienne a accepté d’éditer le livre compte tenu de son contenu.

Mali-Tribune : Votre livre s’adresse à qui ?

H D. : Le livre « Entrepreneuriat au Mali, ce qu’il faut savoir pour réussir » s’adresse aux chefs de projets et aux chefs d’entreprise qui sont déjà installés, aux investisseurs, aux structures d’appui conseils qui viennent en appui que ce soit les incubateurs, les cabinets de consulting même les chargés d’affaire tout autre acteur du secteur privé du Mali peut trouver des informations utiles dans ce livre.

Mali-Tribune : Avec toutes les formations qui se font sur l’entrepreneuriat, qu’est-ce qui vous a motivé à écrire ce guide ?

HD. : Les formations c’est bien, mais il faut reconnaître qu’elles restent éphémères. Les gens retiennent quelques informations peut-être pendant un bout de temps, mais ça disparaît de leur tête. L’exploitation des acquis de la formation est parfois difficile. Donc moi après réflexion j’ai décidé d’aller au-delà pour faire un guide conseil de poche, de bureau partout où on va pour qu’on puisse consulter. On a besoin d’une information par rapport aux impôts à payer quand est ce qu’il faut payer, combien ça coûte ; on a besoin de codes des investissements, on sait que le code des investissements donne des incitation en terme d’exonération on consulte ce guide, on sait quelles sont les exonérations possibles en fonction du montant à investir ou on sait quelle est la procédure pour créer une entreprise, on ouvre ce guide et on sait quelle est la procédure à suivre. L’objectif du guide c’est d’avoir un document à portée de main un compagnon de jour partout et qu’on puisse consulter.

Contrairement à la formation qui reste ponctuelle et éphémère. Pour vous dire que ce qui m’a motivé c’est surtout mes fonctions en tant que responsable du fond office d’une structure financière qui a l’avantage de travailler avec quasiment toutes les banques qui accompagnent des milliers d’entreprises par an. J’ai été un peu frappé par la méconnaissance de l’environnement par les chefs d’entreprises, par la difficulté à laquelle les chefs d’entreprise sont confrontés. Tout simplement parce qu’ils ne connaissent pas les procédures, les dispositifs qui existent parce qu’ils ne connaissent pas les bons interlocuteurs, les caractéristiques des différentes possibilités de financement qui existent, les impôts à payer, etc. c’est vraiment cette méconnaissance qui m’a motivé à écrire ce guide que l’on peut utiliser tous les jours.

Mali-Tribune : Avez-vous déjà lancé le livre ?

H D. : La cérémonie de lancement aura lieu en 2022. Mais j’ai déjà expliqué le contenu du livre sur différents plateaux de télé et il y a différents articles dans quelques journaux. Aujourd’hui, nous sommes au Facej-Sugu parce qu’il a pris connaissance du livre et l’a trouvé intéressant. Facej nous a donc demandé de venir exposer le livre pour que les jeunes entrepreneurs puissent se le procurer et l’exploiter. Le livre est disponible dans les librairies comme : Larousse, Dibida, l’Harmattan, Grand Hôtel, Vide Impact.

Mali-Tribune : Avez-vous d’autres livres en projet ?D. : Tout à fait, ne serait-ce que ce guide conseil, il est écrit là-dessus première édition. Parce que c’est un livre à contenu dynamique, l’environnement économique évolue, les choses changent et donc le livre évolue en fonction de ça.

Propos recueillis par Aminata Agaly Yattara

Source : Mali Tribune

MaliwebInterviews
Hamidou Dicko est responsable partenariat stratégie au Fonds de garantie du secteur privé, auteur du livre « Entrepreneuriat au Mali, ce qu’il faut savoir pour réussir ». Il revient sur les astuces.   Mali-Tribune : Pouvez-vous en dire plus sur votre livre ? Hamidou Dicko : Ce livre est un guide pour orienter,...