Quelques mois après la publication de son premier ouvrage “Afrique et ses problèmes” qui met à nu les maux qui gangrènent le continent africain, le jeune écrivain malien, Idrisse Kanouté, vient de mettre sur le marché du livre un nouvel ouvrage intitulé “Déclencheur de succès”, publié chez Prostyle Editions. Ce livre de 64 pages aborde le développement personnel, tout en offrant aux lecteurs des astuces pouvant les aider à avoir confiance en eux dans la réalisation de leur rêve. Votre journal l’a rencontré pour échanger autour de sa nouvelle publication. Entretien !  

Aujourd’hui-Mali : Pouvez-vous nous présenter votre nouvel ouvrage “Déclencheur du succès” ?

Idrisse Kanouté : Ce bouquin intitulé “Déclencheur du succès” est centré sur le développement personnel. Un livre qui alimente l’esprit des lecteurs à repérer leur point saillant ou leur potentialité. Chacun de nous a un potentiel pour conquérir le monde, mais parfois le manque de confiance, le complexe d’infériorité, l’humilité hyperbolique nous détournent de notre vision, de nos objectifs et réduisent nos forces en faiblesses. Ce livre parle de comment s’alimenter avec l’audace, la confiance en soi, le don de soi, saisir les opportunités que la vie nous présente jour et nuit. Également, ce livre vulgarise certains aspects clés dont nous devons faire énormément attention dans notre vie puisque ces aspects créent notre insuccès. Il s’agit, entre autres, du stress et de la détresse.

Pourquoi un livre sur le développement personnel ?

En ce XXIe siècle, chaque individu veut avancer avec diligence, marchant avec le triomphe pétillant vu que le monde passe vite. Ce livre de développement personnel accroît des astuces judicieuses pour vivre sa passion sans se mésestimer, renforcer les liens familiaux, amicaux et processionnels en se basant sur le networking ou le réseautage. Savoir utiliser son énergie au bon moment dans les activités de la vie de tous les jours pour assurer la victoire dans tout ce que l’on entreprend, que l’on soit jeune ou vieux.

Que peut-être ce déclencheur, cette clé du succès ?

Le don de soi, autant l’ouverture aux autres afin d’hypertrophier notre zone d’opportunité, amoindrir l’anxiété. Servir afin de se sentir important. Se conformer à la transition. Favoriser sa santé, être multitâche pour pouvoir s’en sortir dans la geôle et les embûches de cet univers.

Qu’entendez-vous par l’auto-évaluation ?

C’est se calculer, mesurer votre réussite et le côté à améliorer. Est-ce que chaque mois, chaque an, la décision vous revient, de scruter si l’année présente vous avez réussi de plus, si votre condition de vie est concoctée, si vous avez agrandi votre zone amicale, si vous avez fidélisé une flopée de clients, si votre relation familiale est plus ambiante que l’an passé.

Pouvez-vous nous expliquer la règle de trois R et que peut être son rôle dans le succès d’un Homme ?

La Règle de trois R dit tout, je cristallise. Il faut toujours rêver positivement, comme je l’ai signalé dans ce livre, rêver grand sans action est un mirage, une hallucination. Si vous rêvez, mettez-vous au four et au moulin avec abnégation pour matérialiser ce rêve et emmagasiner les bénéfices. Sur ce chemin de travail acharné restez positif en vous disant que vous allez cartonner. Telle est l’implémentation de la règle de trois R.

Vous parlez de changement dans votre livre, duquel s’agit-il ?

La mutation quotidienne. Dans notre vie sociale, estudiantine, professionnelle nous rencontrons plusieurs situations, une galaxie de gens avec une différence d’idée, de culture, de religion et de comportement. Alors pour pouvoir passer une vie paisible il va falloir méticuleusement se conformer, s’accoutumer à tous. A chaque fois que nous faisons un pas, on se met en face d’un changement soit de situation ou de nouvelle personne.

Pourquoi recommandez-vous la lecture dans votre livre ?

La lecture stimule le cerceau, nourrit notre focus, nous renforce la confiance en soi en parlant en public, nous fait réviser les subtilités d’une langue, nous corrobore le sens de la créativité, nous permet de nous inspirer de ce qui se passe dans le reste du monde et nous montre les portes de la réussite.

Vous parlez aussi d’absence de confiance dans votre ouvrage, alors comment savoir que l’on manque de confiance en soi ?

Nous manquons de confiance en nous par le biais de la comparaison, en sous-estimant notre potentiel physique et intellectuel, en nous rabaissant psychologiquement, mais aussi en croyant au fort intérieur que nous avons une ressource pécuniaire minime.

Un message à la jeunesse malienne ?

Si vous comptez toujours sur vos tontons ou frangins ou un ami, sachez bien que chacun d’entre eux a un hic. Crapahutez-vous même, creusez bravement et profondément le puits qui vous servira demain de source d’abreuvage.

Lisez, lisez au moins un livre par mois, vous vous débarrasserez de certains de vos côtés faibles et cela vous permettra de vous en servir pour conquérir ce monde plus ou moins foutoir. Soyez meilleur dans votre sphère. Vivez votre passion.

         Réalisé par Youssouf KONE 

Source: Aujourdui Mali

MaliwebCultureInterviews
Quelques mois après la publication de son premier ouvrage “Afrique et ses problèmes” qui met à nu les maux qui gangrènent le continent africain, le jeune écrivain malien, Idrisse Kanouté, vient de mettre sur le marché du livre un nouvel ouvrage intitulé “Déclencheur de succès”, publié chez Prostyle Editions....