Dans une interview qu’elle nous a accordée, Mariam Dagnoko, ambassadrice del’association Donia à Bamako nous parle de ses objectifs et de ses missions. Lisez plutôt !

interview logo

Le Tjikan : Qui est Mariam Dagnoko?

Mariam Dagnoko : Je me nomme  Mariam Dagnoko. Je suis étudiante à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako en droit privé. Je suis une des représentantes de l’association humanitaire Donia ici à Bamako.

Parlez-nousde cette association 

L’association Donia est une association implantée en France depuis 2015. Elle entretient des relations de partenariat avec certaines écoles à Bamako.Elle  a deux objectifs : le premier est d’offrir des fournitures scolaires aux enfants de l’école Ahmadou Ly. Les donateurs en France se déplacent dans des magasins afin de faire des achats. Ils entrent ensuite en contact avec les ambassadrices en France qui vont à leur rencontre récupérer leurs dons qui seront acheminés en direction du Mali pour la rentrée scolaire. Le second objectif est de collecter des fonds pour acheter des manuels scolaires au Mali auprès du libraire Souleymane Coulibaly qui est notre partenaire ici à Bamako. C’est une manière de faire tourner l’économie locale et d’impacter sur la vie du quartier.

Au Mali, tous les parents d’élèves ne sont pas en mesure d’acheter les matériels didactiques pour leurs enfants. Dans certaines familles, les dépenses familiales sont beaucoup plus lourdes que les revenus des parents. Mariam Dembélé, présidente de l’association a fait ce triste constat lors de son premier séjour au Mali.

Le fait de voir les sacs des élèves quasiment vides, les salles de classe en mauvais état, les conditions d’éducation scolaire, l’ont poussé à s’engager pour les enfants en situation difficile.

De retour en France, elle m’a contacté et m’a exposé son projet de parrainer cette école en fournissant aux élèves, les outils nécessaires pour étudier dans de meilleures conditions. J’ai tout de suite approuvé l’idée et j’ai accepté de la suivre dans cette aventure. C’est donc avec l’aide de ses collaborateurs en France qu’elle a entrepris de lancer une collecte de fournitures scolaires et de dons pour les enfants de l’école Ahmadou Ly. Mon rôle en tant qu’ambassadrice au Mali est donc de recevoir les fournitures et de les distribuer aux élèves, de prendre des photos de la distribution pour garder la transparence de nos actions. Je veille également à ce que les effets récoltés soient bénéfiques aux enfants.

Par exemple, nous ne collectons pas de craies en France car elles ne tiennent pas durant le voyage des colis. Mon rôle est également de former les nouveaux membres au Mali sur  nos actions et d’entretenir les relations avec le personnel enseignant de l’école Ahmadou Ly. Je me rends régulièrement à l’école pour échanger avec la directrice AouaMaïga que je remercie pour sa confiance. C’est dans ce contexte que l’association Donia a vu le jour en 2015. Je suis aujourd’hui accompagnée de deux autres ambassadeurs au Mali. Il s’agit d’Ibrahim Camara et Matou Keita qui ont, eux aussi, un rôle important au sein de l’association Donia.

Quelles sont vos  attentes vis-à-vis des enfants bénéficiaires ?

Les enfants qui ont reçu ces matériels didactiques se doivent de bien les entretenir et en faire bon usage. Ils doivent montrer le bon exemple à leurs camarades dont les écoles n’ont pas encore été ciblées. Des anonymes venus de l’extérieur ont décidé de leur venir en aide, ils doivent donc faire preuve de courage pour bien réussir  en classe et aller de l’avant.

Avez-vous un message pour ces enfants ?

Cette école a été choisie parmi tant d’autres. Donc, cela doit être une fierté non seulement pour les élèves mais également pour les directeurs et les maîtres de cet établissement. Je souhaite une bonne réussite scolaire aux élèves de l’école Ahmadou Ly.

 Propos  recueillis par Souleymane BiramaMinta

MaliwebInterviews
Dans une interview qu’elle nous a accordée, Mariam Dagnoko, ambassadrice del’association Donia à Bamako nous parle de ses objectifs et de ses missions. Lisez plutôt ! Le Tjikan : Qui est Mariam Dagnoko? Mariam Dagnoko : Je me nomme  Mariam Dagnoko. Je suis étudiante à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de...