Le maire de la commune rurale de Nièna, Seliba Diallo, et son 2ème adjoint, Seydou Togola, sont accusés de détournement de fonds et d’enrichissement illicite. D’après les informations reçues, une plainte a été déposée à leur encontre au Pôle économique le vendredi dernier.

Les deux hommes sont accusés de détournement de fonds et d’enrichissement illicite à l’insu du conseil communal. Dénoncés également par la population, les magouilles des deux responsables de la mairie s’effectuaient à travers des livraisons de faux reçus et quittances contre le payement de la somme de 20 000 FCFA pour chaque permis d’occuper dans la commune. Selon les statistiques, le maire et de son complice auront livré plus de 153 permis d’occuper. Les conséquentes de ces actions ne sont pas les moindres sur la population. En effet, l’entreprise DMS de Mamadou Diallo souffre énormément aujourd’hui. Cette entreprisse avait reçu le contrat des travaux du plan de lotissement, la réhabilitation et d’assainissement de l’ancienne ville de Nièna pour un montant de 7 280 600 FCFA. Mais après l’exécution du contrat, l’entreprise peine toujours à avoir accès à son argent alors que le montant a longtemps été décaissé de la caisse de la mairie par le maire Seliba Diallo. C’est pourquoi, ne sachant pas que faire, l’entreprise DMS est en train de frapper aux portes des personnes de bonne volonté afin qu’elle puisse obtenir le paiement de sa prestation de service.

Lassi Sanou

Source: Le Démocrate

MaliwebCorruption malienneJustice malienne
Le maire de la commune rurale de Nièna, Seliba Diallo, et son 2ème adjoint, Seydou Togola, sont accusés de détournement de fonds et d’enrichissement illicite. D’après les informations reçues, une plainte a été déposée à leur encontre au Pôle économique le vendredi dernier. Les deux hommes sont accusés de détournement de...