Le Procureur Général près la Cour d’appel de Bamako a pris connaissance de la décision avant dire droit de la cour d’assises en session supplémentaire et en transport à Sikasso.

mamadou lamine coulibaly procureur general cour appel

D’une part, le Procureur Général se réjouit de la teneur de cette décision en ce qu’elle rejette l’ensemble des exceptions soulevées par les avocats chargés de la défense des accusés.

D’autre part, le Procureur Général prend acte de la décision visant à désigner un expert pour procéder à l’expertise des restes humains trouvés le 4 décembre 2013 dans les charniers situés à Diago, près de Kati.

Le Procureur Général salue cette décision qui procède d’une démarche tendant à installer un procès transparent, régulier et équitable, conforme aux textes nationaux et aux standards internationaux. Il note que les conclusions auxquelles parviendra l’expert désigné s’imposeront à toutes les parties comme une base probante et le fondement d’une meilleure suite pour un procès équitable.

Le Parquet Général, pour sa part, jouera toute sa partition et ne ménagera aucun effort pour fixer les bases de la session qui sera chargée d’examiner cette affaire avant la fin du premier trimestre de l’année 2017.

Sikasso, le 08 décembre 2016
Le Procureur Général

Mamadou Lamine COULIBALY

Source : Koulouba.com

MaliwebCommuniqué de presseMali actuMalijetMaliweb Malijet Maliactu
Le Procureur Général près la Cour d'appel de Bamako a pris connaissance de la décision avant dire droit de la cour d'assises en session supplémentaire et en transport à Sikasso. D’une part, le Procureur Général se réjouit de la teneur de cette décision en ce qu'elle rejette l'ensemble des exceptions...