Un deuil national de 72 heures a été décrété au Mali par le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta.

Annonçant cette mesure le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta a précisé que « les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil national à compter du dimanche 5 décembre courant ».

Vendredi, un bus transportant des forains a été attaqué à Songho par des hommes armés non identifiés, faisant 31 morts et 17 blessés et un camion calciné.

Le porte-parole du gouvernement, Colonel Abdoulaye Maïga, a déclaré que le Gouvernement du Mali prendra toutes les dispositions nécessaires pour arrêter et punir les auteurs de cet acte ignoble et tragique .

À noter que le centre du Mali est en proie à des attaques terroristes récurrentes depuis 2015.

Le déploiement de forces onusiennes et étrangères depuis 2013 n’a pas permis de stabiliser le pays.

 

Source: ivoiresoir

MaliwebMaliweb Malijet Maliactu
Un deuil national de 72 heures a été décrété au Mali par le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta. Annonçant cette mesure le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta a précisé que « les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics...