Le président du Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le Travail et la Transparence (MC-ATT), Jeamille Bittar dans ses dérives a tenu certains propos sur “Actuel média’’ qui n’ont pas été du goût du parti au pouvoir, Rassemblement Pour le Mali (RPM). Le Parti présidentiel dans un communiqué a qualifié ces propos d’allégations “fausses’’ “dénoués de tout fondement“.

Il y a peu, ce politicien décrié jouait à un double jeu entre le M5-RFP et la Majorité Présidentielle dont il s’était réclamé depuis 2018. Et ses propos n’étonnent guère du simple fait qu’il ne pense qu’a ses intérêts et rien que cela. Aujourd’hui, à cause des vagues de contestation auxquelles fait face le Président IBK, on ne doit pas être surpris que Bittar retourne sa veste et tire sur ses amis d’hier.

En effet, dans un communiqué en date d’hier 04 Aout 2020,le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) a réagi à l’une de ses récentes sorties médiatiques sur un média local où il a tenu des propos mensongers. Le RPM a affirmé à travers ce communiqué avoir suivi « Actuel média » en date du 26 juillet 2020, avec beaucoup d’intérêt, vidéo diffusée et abondamment relayée sur les réseaux sociaux, dont Monsieur Jeamille BITTAR, Président du Parti MC-ATT était l’invité.

Le parti présidentiel se dit : “profondément surpris, consterné et même outré par les propos dénoués de tout fondement de Monsieur Jeamille BITTAR, alléguant faussement que « la révision des listes électorales de la Région de Kidal se fait à Sirakoro Méguétana ou au quartier Baco-Djicoroni Golf » de Bamako’’. 

Le parti estime que ces allégations sont très graves d’autant plus que “le Président Jeamille BITTAR a dangereusement et malheureusement joué à la stigmatisation d’une partie de la population, avec le risque élevé d’attaques ciblées au faciès, en prétendant que « toutes les autorités gouvernementales de Kidal sont au quartier Golf ou à Sirakoro », qu’il a volontairement et pompeusement qualifié de « Kidal Kurani », c’est-à-dire « un nouveau Kidal »’’.

En citant délibérément les quartiers habités ou fréquentés par les ressortissants de Kidal, pour le RPM, Le Président Jeamille Bittar, de manière insidieuse, voudrait sans douter, “livrer ces compatriotes à la vindicte populaire en cas de troubles sociaux ou politiques dans notre pays’’. Le RPM a qualifié cette attitude de “malheureuse, irresponsable et inadmissible“ dans la mesure où Monsieur Jeamille BITTAR fut un ancien candidat à l’élection présidentielle, c’est-à-dire “une personne qui se sent suffisamment qualifiée et outillée pour être le Père de la Nation, pouvant et devant incarner au mieux la devise de notre pays : un Peuple, un But, une Foi’’.

Le parti pense qu’actuellement, le peuple malien a plutôt besoin de paix, d’unité et de cohésion sociale en ces moments critiques que traverse notre pays. Pour un petit rappel, la presse, les partisans et les leaders de la coalition étaient tous témoins ce jour du 8 juin 2020, quand le Secrétaire Général du parti MC-ATT annonçait :

« Nous avons décidé de rejoindre le parti du peuple, c’est-à-dire toutes les composantes, nous sommes avec vous. Le Président Jeamille Bittar est en route il est allé pour une obligation importante, il sera là pour parapher notre adhésion ».

Jeamille Bittar, (…)

KADOASSO. I

Source: NOUVEL HORIZON

Maliwebmaliweb net
Le président du Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le Travail et la Transparence (MC-ATT), Jeamille Bittar dans ses dérives a tenu certains propos sur “Actuel média’’ qui n’ont pas été du goût du parti au pouvoir, Rassemblement Pour le Mali (RPM). Le Parti présidentiel dans un communiqué a qualifié ces...